La Nouvelle Tribune

Haac et Ces

Espace membre

L’Assemblée nationale désigne enfin ses représentants

(Opposition et mouvance à couteaux tirés)
Les députés ont enfin désigné hier leurs représentants au sein de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac) et au Conseil économique et social (Ces). Mais la tache n’a pas été du tout facile pour les membres du bureau  qui n’ont pas pu finalement trouvé un consensus lors de ce processus.


Selon des sources proches de l’Assemblée nationale, cette désignation aurait été faite dans la division puisque, au terme de plusieurs suspensions faute de consensus, les membres du bureau de l’institution parlementaire ont finalement choisi l’option du vote secret. C’est dans cette confusion et compte tenu de l’imminence de cette désignation que le processus a été engagé par le président de séance Mathurin Nago. Au terme de ce vote secret, on apprend que la Fcbe a pu tirer son épingle du jeu lors de la désignation des représentants de l’Assemblée nationale au sein de la Haac tandis que pour la désignation des représentants du Ces, l’opposition et la mouvance ont réussi à se tirer d’affaire avec un siège chacun. Ainsi, pour la Haac, pour les trois sièges à pouvoir,  Mathieu Tossou a été désigné pour le compte des personnalités, Akobi Roufai pour le compte des communicateurs et enfin Célestin Akpovo pour le compte des juristes.
Par contre en ce qui concerne la désignation au Ces, c’est l’ex-conseiller Valentin Agbo qui a été désigné en plus de Mama Djiba Abdoulaye.

{mosgoogle}C’est dire qu’avec cette désignation des représentants de l’Assemblée nationale à la Haac, le processus vient d’être bouclé puisque, on apprend que du côté du gouvernement, c’est  l’ancien député Théophile Nata et président de l’Ipd qui a été retenu  par le chef de l’Etat avec deux autres à savoir René Bèwa et joseph Ogounchi.  L’ensemble des membres ainsi connus, on apprend que la nouvelle mandature de la Haac sera installée le 8 juillet prochain.

Ismail Kèko