La Nouvelle Tribune

Visite du chef de l’Etat à Grand-Popo

Espace membre

Les nombreuses promesses de Yayi aux populations

En début d’après-midi d’hier, le chef de l’Etat, Boni Yayi était en visite à Grand-Popo. Occasion pour lui de faire des promesses à ces populations sorties nombreuses pour l’écouter au stade du centre des jeunes et de loisirs de Grand-Popo.


Nul n’ignore que l’érosion côtière fait rage à Grand-Popo depuis des lustres. Dernièrement, c’est le village de Djondji qui a encore subi la furie de l’océan Atlantique. La solution pour que le fléau soit un tant soit peu arrêté est d’ouvrir l’embouchure qui se situe à ce niveau. Evalués à 4 millions de francs Cfa, les travaux doivent démarrer ce jour. Car, séance tenante, le président de la République a donné l’argent pour. Dès ce jour, selon ses instructions, le ministre des travaux publics et des transports, Nicaise Fagnon accompagné du Génie militaire devront descendre sur le terrain pour constater l’effectivité du démarrage des travaux.  Le président fera alors par la suite une série de promesses pour lesquelles les populations se disent à le marquer à la culotte afin d’obtenir leur réalisation. Il s’agit de la voie Gbècon-Avlo dont le chef de l’Etat a promis le tracé, celle qui quitte Hêvè en passant par Zandji et qui tombe sur la route Inter Etats n°2 afin que le sable lagunaire puisse être facilement transporté.  

{mosgoogle}Le président a répondu également favorablement à la demande des autorités municipales et celles en charge de Nonvitcha comme de l’association de développement de la ville, de procéder à la déconnexion de Grand-Popo du réseau électrique togolais dans les meilleurs délais. Dans sa politique agricole, une cinquantaine de jeunes sont annoncés pour être installés sur l’espace foncier de Sazué. Des modules de classes sont également annoncés pour être construits dans les différents arrondissements de la commune de Grand-Popo.

Benoît Mètonou