La Nouvelle Tribune

Suite aux propos tenus par le ministre Nicaise Fagnon à Dassa

Espace membre

Les députés statuent ce jour sur l’interpellation de Yayi

Les députés se retrouvent ce jour en séance plénière au palais des gouverneurs à Porto-Novo. Deux dossiers sont inscrits à l’ordre du jour de la séance. Il s’agit du dossier relatif à l’interpellation du chef de l’Etat chef du gouvernement suite aux propos qu’auraient tenu il y a quelques semaines le ministre du transport Nicaise Fagnon lors d’une manifestation des militants de l’opposition à Dassa-Zoumè et celui relatif à la désignation additive des représentants de l’Assemblée nationale à la Haute cour de justice (Hcj) et dans les parlements régionaux.


On se rappelle que suite au décès du député Rb Paulin Tomanaga, membre élu de la Hcj, la représentation nationale est tenue de procéder à son remplacement au sein de cette institution. Jusque-là on s’interroge si c’est son suppléant qui le remplacera à la Hcj ou bien c’est un autre député de la Rb. Mais pour l’instant même le suppléant du député Tomanaga n’est pas appelé jusque là par le président de l’Assemblée nationale pour siéger au sein de l’hémicycle. Des sources proches de l’Assemblée nationale indiquent que ce dernier sera officiellement installé dans ses fonctions ce jour. D’autre part,  les députés de l’opposition, c’est à dire des G et F n’ont pas encore jusque-là procéder à la désignation de leurs représentants dans les parlements régionaux.

{mosgoogle}La dernière plénière qui a consacré cette désignation a enregistré le boycott de cette classe politique. On s’interroge si cette fois-ci les députés des G et F enverront leurs représentants dans les parlements sous régionaux au moment où la crise politique secoue l’institution parlementaire. Quelle sera l’ambiance de travail ce jour au parlement? Face à cette interrogation, on s’attend déjà à des moments de tension encore au sein de l’hémicycle car les débats risquent d’être percutants entre députés de camps adverses.

Ismail Kèko