La Nouvelle Tribune

Marche contre le gouvernement

Espace membre

Pour preuve, il a fallu l’annonce de la marche de l’opposition pour que le chef de l’Etat décide de payer les primes et indemnités que réclamaient les agents de santé depuis des mois. Cela veut dire que les ressources financières existaient et l’Etat faisait croire l’opinion publique qu’il n’y avait pas les moyens pour les satisfaire. Cette marche de l’opposition est rentrée dans les annales de l’histoire politique de ce pays. C’est le signe que les prochaines élections seront rudes.

Jules Yaovi Maoussi