La Nouvelle Tribune

Gestion du régime du changement

Espace membre

L. AgboLe langage de vérité de Me Lionel Agbo

Le porte-parole de la présidence de la République, Me Lionel Agbo, a été reçu hier sur la chaîne de télévision Golf Tv. Il a reconnu les forces et faiblesses du régime du président Boni Yayi.


Invité sur les antennes de la télévision Golf Tv, Lionel Agbo a tenu le langage de vérité qu’on lui connait face au régime du régime de changement, quand même il est au cœur du système politique actuel. Automatiquement, il a fait la différence entre lui et les autres acteurs du pouvoir en place qui applaudissent aveuglement le chef de l’Etat, même si ce dernier commet les pires erreurs dans sa gestion. Il a reconnu clairement qu’il y a trop de choses à dénoncer aujourd’hui surtout au plan politique. Me Agbo a noté une mauvaise gestion des ressources humaines par le président de la République. A cet effet, il a fait savoir que ce sont des courtisans qui l’ont mis en erreur, en lui faisant croire qu’il pouvait faire une gestion apolitique du pouvoir d’Etat. Selon ses déclarations, ce sont des hommes politiques qui lui fournissent de faux renseignements pour l’embrouiller. « Le chef de l’Etat que j’ai connu au début n’est pas celui-là que je vois aujourd’hui… », a-t-il déclaré à l’opinion publique nationale. Pour lui, c’était le premier faux pas du président Boni Yayi, alors que la gestion du pouvoir est purement et simplement politique. En faisant une analyse de la situation politique, il a conclu les problèmes du président Yayi sont les conséquences des agitations stériles de ses courtisans. « Le chef de l’Etat n’a jamais demandé de marcher pour le soutenir », a indiqué l’invité de la télévision Golf Tv pour dénoncer ceux qui s’agitent pour préserver leurs intérêts. Toutefois, Me Agbo a fait comprendre aussi qu’il y a d’énormes progrès en politique en trois ans qu’il faut reconnaître. Il a fait référence à la prise du décret d’application du statut de l’opposition par le président Boni Yayi, les visites de ce dernier à ses adversaires politiques et autres qui sont à mettre à son actif.

{mosgoogle}Concernant les réalisations du gouvernement, Me Agbo a indiqué qu’il y a des goulots d’étranglement qui les retardent. Il les a liés à la lenteur du processus dans les administrations. Selon ses déclarations, le gouvernement est confronté aux réalités du terrain, alors qu’il est pressé d’aller à bon port. Me Lionel Agbo n’a pas caché ses impressions sur la gestion du pays. Toutefois, il a reconnu qu’il y a eu des réalisations en trois ans d’exercice du pouvoir par le président Boni Yayi qu’il faut saluer en toute honnêteté.

J.Y. M.