La Nouvelle Tribune

Branle-bas à la Cena

Espace membre

La mobilisation est depuis hier générale  à la Commission électorale nationale autonome (Cena). Et pour cause. La Commission en charge de l’organisation de ces joutes électorales, a réceptionné une bonne partie des bulletins de vote et autres matériels sensibles nécessaires à l’effectivité du scrutin. Déjà, on s’y  affaire pour acheminer, dès ce jour, le matériel lourd dans les différentes localités du pays.
  L’ambiance au sein de la Cena ces dernières heures témoigne donc de la proximité du scrutin et de la détermination de ses membres à réussir leur pari. On se souvient, certaines forces politiques avaient brandi naguère le retard dans l’acquisition de ces matériels pour exiger le report des élections. Force est de constater aujourd’hui qu’elles étaient allées trop vite en besogne. Pascal Todjinou et les siens, à travers  la réception de ces matériels et les derniers préparatifs sur le terrain, ont rendu le processus électoral irréversible et rassuré le peuple béninois. Ceux qui avaient encore des appréhensions et des inquiétudes sur la tenue à bonne date des élections sont désormais fixés. Dimanche donc, les trois millions et quelque d’électeurs iront aux urnes. A moins d’une fausse note de dernière minute, on peut se permettre d’affirmer que les élections locales prévues pour le dimanche prochain auront effectivement lieu. En conséquence, il importe que chaque béninois agisse de manière à préserver  la paix à tout prix. Les leaders politiques doivent appeler leurs militants à savoir raison garder pour que les actes de violence observés dans certaines régions au cours de la campagne ne se répètent ni le jour du scrutin, ni à la proclamation des résultats.
 
S. Edoh