La Nouvelle Tribune

Ministère de l’économie maritime

Espace membre

I. BadarouBadarou reçoit les plans d’actions des directions sous sa tutelle

Hier, le ministre de l’économie maritime, des transports maritimes et des infrastructures portuaires, a reçu les plans d’actions des directeurs généraux du port autonome de Cotonou, de la Sobemap, du Cncb et du Cobenam. C’était à la salle de conférence du Cncb.


Les plans d’actions exposés par les directeurs généraux des différentes structures citées plus haut et qui sont sous tutelle du ministre Badarou, répond  à la lettre de mission que ce dernier leur a remis il y a deux mois. En effet, c’est conformément à la vision du gouvernement que certains objectifs ont été fixés à ces responsables d’entreprises. Pour les atteindre, il fallait des actions bien définies avec un chronogramme précis. Désormais, c’est chose faite. Le directeur général du port autonome de Cotonou (Pac) M. Cyriaque Atti-Mamaa, dans son exposé indiqué qu’il fallait désormais gérer de manière efficiente les ressources humaines et celles financières afin de le rendre plus compétitif.   Pour le directeur général de la Société béninoise de manutention portuaire (Sobemap), il s’agira à travers les quatre objectifs principaux qu’il s’est fixé d’arriver à avoir la certification Iso, normes internationales qui fera de sa structure une référence. Pour y parvenir,  il faut un personnel qualifié, et améliorer la compétitivité au plan opérationnel.il lui faut également accroître le trafic.

{mosgoogle} Le directeur général du port de Cotonou a présenté un plan d’action qui vise l’amélioration de la compétitivité du port. Quant au plan d’action du directeur général de la Cobenam, il expose les actions à entreprendre pour l’acquisition d’un navire et les stratégies à développer pour inciter les hommes d’affaires à s’intéresser au domaine. Le Ministre Issa Badarou Soulé, après tous ces exposés, s’est réjoui de la promptitude des directeurs généraux à produire ce document qui doit à présent être traduit en actes concrets. Il a par ailleurs invités les cadres des différentes sociétés, a redoublé d’ardeur et de dynamisme afin que le défi de faire du Port de Cotonou le plus grand des petits ports soit une réalité.

Benoît Mètonou