La Nouvelle Tribune

Après le vote de la loi sur la Lépi et le Rena

A lire

Afrique du sud : Jacob Zuma choqué des inégalités entre noirs et blancs malgré la fin de l’apartheid

Il y a pire que le terrorisme islamiste selon Bill Gates

se connecter
se connecter
Cependant, fait-il remarquer, tout n’est pas pour autant applicable dans cette loi. C’est alors que Urbain Amègbédji, coordonateur du Centre Africa Obota, s’emploiera à démontrer qu’un certain nombre d’articles souffrent d’insuffisances ou sont de trop ou encore que les dispositions sont utopiques. Certaines dispositions augmentent également inutilement le coût de réalisation et leur application fera aussi perdre du temps au Bénin. L’article 7 par exemple, qui connaît de la couleur des yeux, des cheveux et bien d’autres données personnelles est trop surréaliste pour pouvoir être facilement appliqué. D’autres articles (10, 24, 26, 49, 64) présentent également dans leurs dispositions des mesures qui se révèlent assez difficiles d’application et qui pourraient être des sources de contestations. Pour y rémédier, Fors-Lépi se propose d’organiser des ateliers afin qu’ensemble avec les députés, cette loi soit décortiquée  pour qu’une autre loi rectificative soit introduite afin de corriger certaines dispositions querellées.

Benoît Mètonou