La Nouvelle Tribune

Célestine Zanou à propos des présidentielles de 2011

A lire

Leçons de football et leçons de vie

France : leur mosquée fermée, des musulmans décident de prier dans les rues de Clichy

se connecter
se connecter
Dans chacun de ces domaines, l’invitée de Brice Houssou et André Dossa dit ne rien voir véritablement bouger si ce ne sont les annonces tous azimut de mesures de gratuité, d’augmentation d’enveloppe, de visites des membres du gouvernement sur le terrain parfois pour des affaires purement techniques comme ce fut encore récemment le cas dans le cadre de l’installation des jeunes dans des fermes agricoles d’Etat en vue d’une relance de l’agriculture. Si dans certains secteurs tels que celui des infrastructures où le gouvernement du changement a poursuivit des initiatives prises par le régime défunt, quelque bouge malgré l’absence d’un programme d’actions, Mme Zanou constate qu’il faut en revanche tout reprendre dans le domaine de la gouvernance politique. Ici, estime-t-elle, le pouvoir plutôt que de privilégier le dialogue avec la classe politique et la sollicitude des citoyens techniquement compétents pour l’aider dans l’exécution de certaines de ses ambitions, préfère procéder par la ruse et des débauchages systématiques semant dans les familles les germes de la division.  Souleymane Boukari