La Nouvelle Tribune

Après la démission de Rachidi Gbadamassi du G13

Espace membre

Y. BoniYayi retrouve la majorité au parlement

(De nouveaux bouleversements à l’Assemblée nationale)
Le bouillant député de la grande coalition du G13 vient de tourner dos à Issa Salifou et à ses collègues de l’opposition non déclarée. Il l’aurait fait savoir lui même à travers une déclaration qu’il a faite à la presse.


Cette situation crée depuis cette annonce de profonds bouleversements au sein de l’institution parlementaire. Le groupe du G13 vient de perdre un bras valide et cela n’est pas sans conséquences sur les relations avec leurs alliés du G4 et de Force Clé. Rachidi Gbadamassi serait-il véritablement parti du G13 ou est-ce une stratégie pour distraire le camp de Yayi? Pourquoi ce mutisme de ses alliés du G13 après la démission de Rachidi Gbadamassi? Dans tous les cas, le régime du changement peut d’ores et déjà se frotter les mains pour avoir réussi à débaucher un député de la trempe de Rachidi Gbadamassi qui dans un passé récent, ne cesse de déverser sa bile sur le chef de l’Etat et son entourage. Aujourd’hui, le chef de l’Etat peut se frotter les mains puisqu’il dispose désormais d’une majorité au sein de l’institution parlementaire.

{mosgoogle}Avec le départ de Rachidi Gbadamassi, Yayi dispose d’une majorité mécanique de 42 députés à l’Assemblée nationale contre 41 pour le camp adverse. Mais de nombreux bouleversements se profilent à l’horizon au parlement car d’autres démissions seraient en vue. Parmi les députés de la Fcbe, ça grogne également et des indiscretions dont état aussi de probables départs parmi l’entourage de Boni Yayi. On s’interroge déjà sur le prochain feuilleton que va nous présenter la représentation nationale lors de la plénière de demain puisque les députés du G4, de Force Clé et du G13 ne se feront pas facilement marcher sur les doigts. C’est dire que de belles surprises s’annoncent au sein de l’institution parlementaire.

Ismail Kèko