La Nouvelle Tribune

Distribution des micro crédits aux plus pauvres

Espace membre

Risque de perturbation de la campagne électorale dès ce jour
( L’égalité des chances des candidats en question )

Le gouvernement démarre ce jour la distribution des micro crédits aux plus pauvres au titre de la seconde phase dans plusieurs localités des départements du Couffo, de l’Ouémé et du Plateau.

Selon des informations qui nous sont parvenues hier soir des régions concernées, le gouvernement invite les potentiels bénéficiaires de ce vaste programme financier à se rendre disponibles sur la période allant de ce mercredi au vendredi prochain pour la mise en place de ces crédits.
Une telle activité constitue à coup sûr une menace de perturbation pour la campagne électorale en cours donc dans le cadre des prochaines élections communales, municipales et locales. Cette menace de perturbation découle de ce que le gouvernement à travers le président de la République parraine l’une des cinquante deux (52)  listes de candidatures en compétition qui pourrait tirer profit de cette mise en place des micro crédits aux plus pauvres dans ces localités prétendues hostiles.  La Cour suprême et la Commission électorale nationale autonome (Cena) doivent donc à défaut d’interdire une telle activité, s’assurer de ce qu’elle ne porte pas de graves préjudices à l’égalité des chances dont doivent bénéficier tous les candidats aux élections du 20 avril 2008.
 
Ludovic D. Guédénon