La Nouvelle Tribune

Après son séjour sanitaire en France

Espace membre

R. SogloRosine Soglo est rentrée hier

La présidente du parti de la «Renaissance du Bénin» (Rb), Rosine Soglo est rentrée hier  à Cotonou par le vol  régulier Air France en provenance de Paris. Elle était conduite d’urgence  à Paris pour suivre des soins.


A sa descente, elle s’est prononcée sur les  différents sujets qui ont fait l’actualité au Bénin en son absence. Entre autres, elle est intervenue sur le cambriolage du siège de l’association Vidolé dont elle est la présidente. Pour l’heure, Rosine Soglo laisse la justice jouer son rôle  pour l’arrestation des auteurs de l’acte. «Je laisse la justice faire son travail» a-t-elle déclaré.  Aussi, a-t-elle répondu à ceux-là selon qui, il s’est agit d’un pur montage. A l’en croire, il faut être fou pour monter contre soi-même, un acte dont le bilan porte atteinte à sa propre vie. Pour mémoire, ledit cambriolage avait en effet fait un blessé grave, en la personne du petit frère  de Rosine Soglo, Jean Paul Vieyra à qui les  individus non encore identifiés ont eu à  donner des coups de marteau sur la tête, les tibias et les orteils. «Je ne vois pas pourquoi je vais me matraquer moi-même. Je ne suis pas encore folle. J’ai encore toute ma tête.» c’est en ces termes plutôt fermes que s’est exprimée hier la présidente de l’association Vidolé.

Blaise Ahouansè