La Nouvelle Tribune

Avril 2006-avril 2009

Espace membre

Jav 2011 fait une auto critique de la gestion des trois ans de Yayi

«La critique d’un ami est plus sincère que celle de l’ennemi» dit-on. C’est pourquoi les jeunes, amis du président Boni Yayi, réunis au sein de Jav 2011 (Jeunesse en action pour la victoire de Boni Yayi en 2011) ont organisé le samedi 11 avril 2009 un dîner-débat à l’hôtel Bénin Marina de Cotonou dans le cadre du troisième anniversaire de gestion par Boni Yayi.


C’était une séance d’auto critique du chemin parcouru par le président Boni Yayi depuis avril 2006 à ce jour. Une rencontre de réflexion qui a débouché sur des alternatives à ce qui ne va pas dans le pays, a expliqué le deuxième vice président du mouvement. Y étaient présentes, plusieurs personnalités de divers mouvements politiques.  Chacun de ces dernières ont porté leur regard critique sur les trois ans de l’actuel président du gouvernement béninois. Ceci, pour éclairer les militants de Jav 2011 sur la gestion du pouvoir par Dr. Boni Yayi pendant les trois années qu’il vient de boucler au sommet de la nation béninoise, à en croire Prince Fernand Pédé, président dudit mouvement.

C’est une rencontre qui a permis à ces jeunes, d’avoir la réponse à un certain nombre de questions qu’ils se posent à propos d’une telle gestion. Des interrogations suscitées entre autres, par les critiques dont sont souvent objets les actions du chef de l’Etat qui, selon Prince Fernand Pédé visent le développement du pays, les tensions entre les acteurs politiques d’hier et le président Boni Yayi, la désunion entre lui et sa population malgré son élection à 75%. Les réponses à eux apportées par les différents intervenants leur permettront de savoir s’ils ont fait un choix judicieux en décidant de se battre pour la réélection de Boni Yayi en 2011.

{mosgoogle}«Créé en février 2009, Jav 2011 est une organisation composée de jeunes cadres, d’opérateurs économiques et de jeunes leaders qui, refusent désormais d’être passifs dans les actions de développement engagées à la tête du Bénin.»q B. A.