La Nouvelle Tribune

Coopération douanière : Le Bénin et le Nigéria pour un partenariat gagnant-gagnant

A lire

Leçons de football et leçons de vie

France : leur mosquée fermée, des musulmans décident de prier dans les rues de Clichy

se connecter
se connecter

Un document qui ouvre une nouvelle ère de coopération entre les douanes béninoises et nigérianes a été signé à la faveur de la deuxième grande rencontre technique entre ces deux administrations douanières tenue à Cotonou ce jeudi 16 mars 2017.

Ces deux pays de l’Afrique de l’Ouest ont scellé à travers une plateforme un partenariat gagnant-gagnant. Selon le directeur général des douanes béninoises Charles Sacca, la gestion concertée des frontières est aujourd’hui une priorité voire une nécessité. Si les grands pays sont en phase d’exécuter les recommandations de l’organisation mondiale des douanes, le directeur soutient que le Bénin et le colossal Nigéria sont contraints de le faire pour un meilleur partenariat.

L’ouverture du poste d’Iloua, une réalité  

Qu’il vous souvienne que depuis deux ans nous demandions l’ouverture du poste d’Iloua pour permettre donc à un certain nombre d’opérateurs de faire passer leurs marchandises par la frontière d’Iloua (commune de Malanville) et lolo pour leur réciproque qui est du côté du Nigéria. C’est chose faite depuis deux semaines s’est réjouit Charles Sacca directeur des douanes béninoises. Les différentes clauses de la plateforme seront connues et chaque acteur de la chaîne sera situé sur ses responsabilités. D’un autre côté, il faut mentionner que la partie nigériane a approuvé sa bonne foi pour faire de ce partenariat une réussite.