La Nouvelle Tribune

JIF au MEEM: Sous le signe de l’appropriation du PAG

A lire

Leçons de football et leçons de vie

France : leur mosquée fermée, des musulmans décident de prier dans les rues de Clichy

se connecter
se connecter

Le 08 mars 2017, le Bénin a célébré, à l’instar de tous les pays du monde, la Journée internationale de la Femme (JIF). Ce mardi 14 Mars, le ministère de l’Energie, de l’Eau et des Mines (MEEM) a sacrifié à la tradition.

Les femmes du ministère de l’Energie, de l’Eau et des Mines (MEEM) et de toutes les structures sous-tutelle n’ont pas voulu être du reste à l’occasion de la Journée internationale de la Femme (JIF). Avec le soutien du ministre Dona Jean-Claude HOUSSOU, elles ont célébré à leur manière l’événement.

Hommage et reconnaissance au MEEM

C’est Mme Gertrude BONOU, la représentante des femmes du MEEM qui a souhaité la bienvenue à leur ministre de tutelle et à son cabinet, aux directeurs techniques et centraux, et à tous les invités. Elle a tenu à rendre hommage au ministre Dona Jean-Claude HOUSSOU qui a remis au goût du jour la célébration de cette fête qui a connu une suspension depuis celle de 2014. Car, c’était l’occasion pour les femmes du MEEM de « faire le bilan de leur situation professionnelle et de faire des propositions à l’endroit des autorités pour l’amélioration de leurs conditions de travail pour un rendement optimal et surtout afin de permettre aux structures sous-tutelle  d’atteindre les objectifs à elle assignées », dit-elle.

A l’en croire, le thème de la journée qui est « Autonomisation socio-économique de la femme : un pas vers le développement du Bénin » tombe bien à propos. Car, « chacun doit résolument s’engager pour une autonomie effective de la femme sur tous les plans. Cela doit aussi passer par une implication plus accrue dans les instances de prise de décision, une promotion de la femme à divers postes de responsabilité…». Toutefois, malgré le nombre peu important de la femme au sein du MEEM (18%), elle a réitéré l’engagement à jouer leur partition pour accompagner le ministre dans l’atteinte des objectifs du Programme d’Action du Gouvernement (PAG 2016-2021).

Prendre une part dans la révolution numérique

Prenant la parole, le ministre Dona Jean-Claude HOUSSOU rappelle que « la célébration de cette journée répond à une double préoccupation : reconnaitre à nos mères, sœurs et épouses l’importance de la place qui leur revient et qu’elles occupent dignement dans nos vies, et œuvrer tous ensemble pour la promotion de la femme et son plein épanouissement dans la société ». Il a recommandé aux femmes et aux filles de prendre leur « part dans la révolution numérique en essayant d’entreprendre dans les domaines des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques dans le monde ». Fidèle à sa conviction, le MEEM a promis accorder une attention particulière à la formation et au développement des compétences de la femme.

En marge des discours protocolaires, il y a eu le volet intellectuel de la célébration. « Appropriation du PAG par les femmes du MEEM secteurs Energie, Eau et Mines » et « Sensibilisation sur le port du préservatif féminin » qui sont les deux thèmes qui ont permis de mettre les femmes du ministère de l’Energie, de l’Eau et des Mines devant leurs responsabilités professionnelles, économique, sociales et familiales.