La Nouvelle Tribune

Millénium challenge account Bénin

Espace membre

I. BadarouLe ministre Badarou à la tête du Conseil d’administration

(Il annonce de grandes réalisations vers fin 2009)
Le Conseil d’administration du Millénium challenge account  a désormais un nouveau président, en la personne de Issa Soulé Badarou, actuel ministre  de l’économie maritime,  ds transports maritimes  et infrastructures portuaires. L’information a été officiellement annoncée hier à la faveur d’une  conférence de presse conjointement animée par ce dernier et l’Ambassadeur des Etats-Unis près le Bénin.


«L’importance  du Millénium challenge  aacount-Bénin ( Mca-Bénin) dans  le portefeuille de la coopération entre  les gouvernements  béninois et  américain et  la nécessité  d’un suivi régulier de ce programme ont amené le Chef de l’Etat, le Dr Boni  Yayi, à décider que désormais le gouvernement  sera représenté par les ministres des secteurs impliqués au Conseil d’administration du Mca-Bénin, et non plus les Directeurs de cabinet ».

La nouvelle a été annoncée hier au cours d’une conférence de presse  co-animée par l’Ambassadeur des Usa près le Bénin, Mme Galeatha Brown et le ministre Issa Soulé Badarou,  en charge  l’économie maritime,  des transports maritimes  et infrastructures portuaires. Ce dernier   est d’ailleurs le tout nouveau président de cet important organe de Mca-Bénin. «Cette volonté du gouvernement  béninois a parfaitement rencontré l’assentiment du Millénium challenge corporation ( Mcc) qui n’y a trouvé aucun inconvénient, pour autant  qu’il y  va  d’une efficacité des actions à engager »  a expliqué  le ministre Badarou.
{mosgoogle}

 Cette conférence de presse qui a eu lieu au ministère des affaires étrangères, a également permis de faire  le point des  échanges et autres séances de travail organisées entre le Vice-président du Mcc, Darius Mans qui vient d’effectuer une visite de travail au Bénin et  les membres  du gouvernement. A en croire  le ministre Badarou, les deux parties ont  montré avec  satisfaction les résultats obtenus au niveau des projets du programme, notamment  le  projet « Accès au foncier » avec l’installation  de la Commission  nationale de transfert des Permis d’habiter en Titres fonciers et la déconcentration des services chargés des domaines, enregistrements et timbres ; le  projet « Accès aux services financiers », avec  la signature  des contrats de Fonds de facilité ; le projet «Accès à la justice », avec l’adoption des lois sur les différents Codes par l’Assemblée nationale et la construction très prochaine de huit ( 08) Tribunaux de  première instance ; le projet « Accès aux marchés », avec  les diverses réformes engagées pour rendre  le Port de Cotonou plus  compétitif dans la sous-région.

 La construction des deux quais pour novembre 2009

La visite de travail du Vice-président  du Mcc aura également permis de définir un nouveau chronogramme de construction de  deux quais au Port de Cotonou. Le démarrage effectif des travaux de construction  est rigoureusement fixé  au début du  mois de  novembre 2009, a indiqué le nouveau président du Conseil  d’administration de Mca-Bénin.

Etant donné les réformes  pour rendre  le Port de Cotonou plus  performant et plus compétitif constituent  les 80% des crédits au niveau du programme Mca-Bénin, les deux parties ont jugé indispensable  de redoubler  d’efforts pour lever  tous les obstacles au démarrage effectif de la construction desdits quais, selon l’assurance faite hier  par les conférenciers.

Et cela est d’autant plus urgent que le programme est actuellement à  deux ans et demi de son échéance. Le Chef de l’Etat Boni Yayi aurait rassuré les responsables  du Mcc et le gouvernement  américain, de l’intérêt majeur que porte  son gouvernement et le peuple  béninois en ce programme bénino-américain du Mca et se serait engagé à suivre de près son évolution, à l’aide d’un tableau de bord et grâce à une évaluation périodique du gouvernement.
{mosgoogle}
« Je salue  la décision du Président de la République d’impliquer désormais ses ministres dans l’évolution normale de ce programme » a déclaré pour sa part  l’Ambassadeur des Usa  près  le Bénin, Galeatha Brown, qui affirme également  qu’il n’y aucun point de désaccord entre la partie américaine et la partie béninoise, contrairement aux rumeurs qui courent. Elle s’est également engagée à tout faire, pour dit-elle, soutenir le gouvernement du Bénin dans la promptitude des actions visant  à faire avancer le programme Mca-Bénin. D’un coût total de 170.000.000 Fcfa,  ce  programme s’achève en principe, en octobre 2011.

Christian Tchanou