La Nouvelle Tribune

Bénin: La Banque mondiale entame les consultations sur le diagnostic systémique d'une nouvelle stratégie

A lire

Leçons de football et leçons de vie

France : leur mosquée fermée, des musulmans décident de prier dans les rues de Clichy

se connecter
se connecter

Dans le cadre de la formulation d’une nouvelle stratégie pour le Bénin, le Groupe de la Banque mondiale (BM), a entamé une série de consultations en vue d’identifier les contraintes et opportunités de développement du pays. Le lancement officiel de ces consultations a eu lieu hier à Azalaï hôtel de la plage à Cotonou.

La stratégie actuelle d’assistance pays de la Banque mondiale pour le Bénin, mise en œuvre depuis 2013, arrive à échéance cette année. Dans la perspective de la formulation d’une nouvelle stratégie, le Groupe de la BM a donc entamé une série de consultations. Cette série de consultations a été lancée hier, lundi 13 mars 2017. C’est lors d’une rencontre présidée par le ministre d’Etat chargé du Plan, Abdoulaye Bio Tchané, et qui a réuni à Azalaï hôtel de la plage à Cotonou, membres du gouvernement, cadres de l’administration et équipe du Groupe de l’institution financière de Bretton Wood.

Objectifs

Ces consultations, conformément au nouveau modèle d’engagement de la BM avec ses pays membres, constituent la première phase du processus d’élaboration de la nouvelle stratégie. Appelée ‘’Diagnostic systémique du pays’’ (SCD), cette phase, selon le directeur des opérations de la BM pour le Bénin, Pierre Laporte, consiste à faire un diagnostic des principales contraintes de développement du pays, ainsi que des opportunités que le pays devrait saisir pour réaliser le double objectif de réduction de la pauvreté et d’une prospérité mieux partagée.

Dans le cadre de cette première phase, l’équipe de la BM a mené une analyse préliminaire. «Le but de ces consultations, fera savoir M. Laporte, est donc de voir les points de l’analyse que vous partagez, recevoir vos contributions sur les éléments qu’il faut approfondir davantage, ceux à compléter, et ceux qui sont importants et à prendre en compte».

«Il s’agit aussi pour nous de commencer à réfléchir aux leviers sur lesquels le Groupe de la BM devrait agir le plus pour aider le Bénin à réaliser de façon durable le double objectif de réduction de la pauvreté et d’une prospérité meilleure», dira Pierre Laporte, soulignant que l’objectif de l’institution de Bretton Wood est de faire en sorte que le SCD soit le plus complet possible, et finalisé dans les délais.

Ceci, afin d’élaborer un nouveau cadre de partenariat stratégique qui réponde aux besoins pressants du Bénin.

A point nommé

Procédant au lancement des consultations, le ministre d’Etat Bio Tchané, après avoir rappelé l’action «décisive et catalytique» de la BM sur ces dernières années, a fait savoir que la rencontre vient à point nommé.

«Alors que le Gouvernement est fortement engagé dans la mobilisation des ressources et du financement nécessaire pour la mise en œuvre du PAG (Programme d’actions du gouvernement Ndlr), le processus de formulation de la nouvelle stratégie pays de la BM ne peut pas être plus opportun», a déclaré le ministre d’Etat.

Convaincu que le PAG est la « meilleure voie » pour améliorer de façon durable le développement socio-économique des Béninois, M. Bio Tchané ne doute donc pas que cette nouvelle stratégie de la BM visera à doter le pays d’un cadre de partenariat qui accompagne le Gouvernement dans la mise en œuvre de son Programme.

Soulignons que les consultations dureront jusqu’au 17 mars prochain, et, outre le Gouvernement, s’étendront au Parlement, aux bailleurs de fonds, à la société civile, aux universitaires, aux confessions religieuses, au secteur privé et aux représentants des communes et syndicats. Elles se poursuivront également en ligne jusqu’au 24 mars, pour une plus large participation