La Nouvelle Tribune

Fonds alloués aux patrouilles: Le Dgpn Moukaila Idrissou met en garde certains chefs d’unité

A lire

USA : un fils de Mohammed Ali victime du décret Trump?

Afrique du sud: les victimes d’hier, agresseurs d’aujourd’hui

se connecter
se connecter

Dans une note de service en date du 10 février 2017 et parvenue à notre rédaction, le directeur général de la police, Moukaila Idrissou a mis en garde certains chefs d'unité animés indélicats.

Ceux-ci sont allés percevoir auprès du régisseur du Ministère de l'intérieur et de la sécurité publique les fonds alloués au fonctionnement des commissariats au titre des mois de janvier et de février 2017 quand bien même leurs unités n'étaient pas encore activées.  S’inscrivant dans la vision de son ministre, le directeur général de la police nationale a tenu à situer les responsabilités. Il recommande  que les fonds indûment perçus soient restitués. Lire ci-après le contenu de la note de service.

Note de service du DGPN 

Objet: rappel à l’ordre

Il m’a été donné de constater que certains chefs d’unités opérationnelles sont allés percevoir auprès du régisseur du ministère de l’intérieur et de la sécurité publique, des fonds alloués au fonctionnement des commissariats au titre des mois de Janvier et de février 2017 quand bien même leurs unités n’étaient pas encore activées. J’invite ceux concernés par ce cas de figure à restituer sans délai les sous indûment  perçus.

Par ailleurs j’en appelle à la conscience professionnelle de tous les chefs et commandants d’unités pour la gestion transparente des fonds alloués. A cet effet, ils devront nommer un officier logistique chargé de tenir à jour les registres constatant les mouvements de patrouilles, les fonctionnaires de police désignés et les distances parcourues. En outre, ils devront veiller à l’entretien du matériel roulant(vidange régulière, non utilisation d’essence frelatées…).

En tout état de cause, les chefs d’unité seront rendus responsables de toute négligence ou mauvaise gestion des ressources allouées et subiront des sanctions. J’attache du prix à l’exécution correcte et diligente des présentes instructions.

Le Directeur Général de la Police Nationale

MOUKAILA IDRISSOU Contrôleur général de police