La Nouvelle Tribune

Nominations de trois fils d’Abomey-Calavi

Espace membre

Le maire Patrice Hounsou-Guêdê et les populations remercient Yayi
En nommant dans son dernier gouvernement,  trois ministres ressortissants d’Abomey-calavi, à savoir, Victor Topanou, Christophe Kint Aguiar et Soulé Mana Lawani, le Chef de l’Etat a posé un acte historique, selon les populations locales. Samedi dernier, elles ont vivement exprimé leur reconnaissance au premier magistrat du Bénin,  aux côtés du maire Patrice Hounsou-Guêdê et de tous les autres élus locaux.
Prière à la Mosquée centrale de Zinvié,  culte Vodoun  à la place de Vodoun (embarcadère, ex-Onatho), messe  d’action de grâce à l’Eglise  catholique  St Antoine de Padoie d’Abomey-calavi, culte  d’action de grâce au Temple Protestant Ebenzer ; culte à l’Eglise du Christianisme céleste Mont Sinaï… marche de soutien, puis enfin un grand meeting populaire sur le stade communal. Le paquet des manifestations égrenées sur deux jours, vendredi et samedi dernier, pour  remercier le Chef de l’Etat, Boni Yayi était bien lourd. La mairie de la commune d’Abomey-Calavi, en organisant cette cérémonie grandiose, exprime au nom des populations locales,  leur gratitude suite aux nominations de trois fils du terroir dans son dernier gouvernement. Il s’agit notamment, du ministre des finances et de l’économie, Soulé Mana Lawani, du ministre de la justice, Victor Topanou et du ministre du travail et de la fonction publique, Christophe Kint Aguiar.

 Combien étaient-ils, hommes, femmes, sages, notables, enfants et élus locaux à prendre d’assaut le terrain de foot de Calavi où trônaient  d’immenses bâches ? Des milliers. L’ambiance était à la fête aux rythmes de différentes sonorités locales, accompagnées du talentueux artiste Sagbohan Danialou, qui a fait le déplacement avec son orchestre au grand complet.

Le maire Patrice Hounsou-Guêdê dans son allocution,  a voulu rester collé à l’actualité. Laquelle ?   Celle  du « chauffeur » qui défraie désormais la chronqiue dans le pays. Pour le maire de Calavi, ce chauffeur est comme le roi Midas qui transforme tout ce qu’il touche en or. « Le véhicule de ce chauffeur, poursuit-il,  a un coffre enchanté : quand il l’ouvre, tel  Merlin,  on voit apparaître  des routes  modernes, l’échangeur de Godomey, des passages  supérieurs, des écoles, des centres de santé, des microcrédits aux femmes, des aéroports, des trains, etc. ». Et au maire de renchérir : «La commune  d’Abomey-Calavi célèbre  ce jour cet excellent chauffeur. Vous  le connaissez, c’est  le Président de la République  du Bénin,  le Chef de  l’Etat, le Chef de gouvernement, le Dr Boni Yayi » Depuis les indépendances jusqu’en 2006, Abomey-Calavi a été marginalisée, banalisée et réduite  à sa portion  congrue, à en croire la première autorité communale qui s’indigne aussi du fait que des dirigeants ont utilisé l’ascenseur  électoral d’Abomey-calavi,  gratuitement  pour monter sans pour autant  le retourner aux populations locales en matière  d’infrastructures socio-communautiares et de promotion de ses cadres. Mais l’avènement de Boni YAyi en Avril 2006, viendra tout corriger à la satisfaction générale de toutes les filles et de tous les fils d’Abomey-calavi.
{mosgoogle}
«A côté des grands travaux de développement, le Chef de l’Etat a montré  tout son attachement  à notre commune en offrant  à ses dignes fils, trois postes ministériels hautement importants et stratégiques,  les finances, la justice, la Fonction publique et le travail. C’est une marque  de considération qui suscite notre admiration et notre  reconnaissance  à son Excellence Docteur  Boni Yayi » s’est exclamé, par ailleurs le maire Patrice Hounsou – Guêdê.
Président du comité d’organisation  de ce meeting de remerciement, le premier adjoint au maire d’Abomey-calavi Placide Azandé,  a invité pour sa part,   toute la grande famille de la majorité présidentielle  constituée de la Fcbe et de tous ses alliés à rester soudés,comme un seul homme  derrière  le Chef de l’Etat et son gouvernement afin de les accompagner  dans leur combat  quotidien pour éradiquer  la pauvreté et hisser  haut le flambeau du Bénin.

« Quand le Bénin s’éveillera avec une alliance plurielle Fcbe unie, le monde entier va s’ébranler  devant notre capacité à avancer » a –t- il lâché aussi. Entre autres intervenants , le représentant des jeunes de Calavi affirmera que « contre vents et marrées, nous serons  aux côtés du Chef de l’Etat, de ses  ministres,nos aînés, du mire et des autres démembrements du Conseil municipal d’Abomey-Calavi pour jouer pleinement  notre partition maintenant demain et surtout en 2011 pour que  la machine  de développement  lancée par le Dr Boni Yayi fonce et  nous libère de  la misère ».

Christian Tchanou