La Nouvelle Tribune

Le ministre Topanou, invité sur Radio Tokpa

Espace membre

V. Topanou« Il n’existe aucun problème entre le gouvernement et le Mca »
Le Ministre de la justice et porte-parole du gouvernement, Victor Prudent Topanou était hier l’invité de l’émission « 75 mn pour tout dire » sur radio Tokpa. Une opportunité pour l’ancien secrétaire général du gouvernement de fournir d’amples explications sur certaines questions brûlantes de l’heure.
Les grands sujets abordés au cours de cet entretien sont notamment l’état actuel de la justice, la lutte contre la corruption, l’escorte des véhicules d’occasion, le cambriolage au siège de la Renaissance du Bénin et la confusion notée entre les rapports du gouvernement et le Millenium challenge account.
En ce qui concerne le premier point, le Garde des sceaux a déclaré avec fierté que la justice béninoise se portait bien  sous l’ère du changement. Victor Topanou a reconnu l’existence de certains problèmes mais a rassuré quant à la diligence du gouvernement à les régler. Le porte-parole du gouvernement a également a fait savoir que des réflexions étaient en cours afin  que les établissements financiers soient  désengorgés. Mieux, deux repas au moins par jour seront bientôt offerts aux prisonniers.
Le cambriolage du siège de la Renaissance du Bénin, a été un sujet sur lequel le ministre s’est particulièrement prononcé en ce sens qu’il a essayé de transmettre toute la détermination du gouvernement à retrouver les  coupables afin qu’ils subissent les rigueurs de la loi. Victor Topanou n’a pas esquivé  la question de la lutte contre la corruption qui serait noyée depuis des lustres. Il balaie cette allégation du revers de la main et déclare que la balle n’est plus dans le camp du gouvernement. D’après ses dires, il revient désormais  à la justice de faire son travail puisque les résultats des enquêtes commanditées par l’actuel régime au début de son  mandat sont à sa disposition. Pendant que d’autres sont encore au niveau de la Brigade économique et financière.

Le ministre a par ailleurs réaffirmé la volonté du gouvernement du Dr Boni Yayi de prendre part à tout débat contradictoire sur la question de l’escorte des véhicules d’occasion.  A ce propos, il précise que ceux qui sont intéressés par un débat contradictoire n’ont qu’à lancer le processus et ils répondront  du côté de l’Exécutif. Il n’a pas manqué de préciser qu’au-delà d’un  débat,  les députés disposent d’un  cadre prévu par la Constitution et qui leur donne les prérogatives nécessaires pour contrôler les actions du gouvernement. Parlant d’actions du gouvernement, la nouvelle tournure qu’a prise la lutte contre l’essence frelatée avec la rencontre la semaine écoulée entre des envoyés du gouvernement et les acteurs du kpayo a été soulevée. Le ministre estime que le gouvernement a décidé de privilégier le dialogue dans un secteur dont les racines s’encrent profondément au fil des jours.
{mosgoogle}
Le fait que beaucoup de familles vivent également de ce commerce illicite n’est pas étranger à cette nouvelle option.
Le dernier sujet aura été le Mca. Le Ministre affirmera qu’il n’existe aucun  problème entre le gouvernement et cette structure. Il a expliqué que le gouvernement a simplement émis la volonté de remplacer les directeurs de cabinet de ministères qui le représentent au sein du Conseil d’administration par les ministres eux-mêmes. Il ne perçoit donc pas la source d’un quelconque problème.

Benoît Mètonou