La Nouvelle Tribune

Communales d’avril 2008

Espace membre

Timide campagne électorale à Porto-novo
La campagne électorale a été lancée depuis le mardi dernier à 00 heure par la Commission électorale nationale autonome ( Cena). Ainsi depuis 72 heures, les différents états majors des partis politiques ont commencé par affûter leurs armes dans toutes les régions du pays. Le début de cette campagne électorale pour les élections communales a démarré avec les chapeaux de roue dans certaines régions du pays telle que la ville de cotonou.

Mais le constat qui se fait dans la ville de Porto-novo, qui est aussi une commune à statut particulier, est que les partis politiques candidats pour ces élections affichent encore une certaine timidité à démarrer les hostilités. Le parti du renouveau démocratique ( Prd) de Me Adrien Houngbédji qui est dans son fief à Porto-novo n’a pas encore installer son artillerie de combat pour laquelle il est connu dans la ville. seulement le week end dernier, il y a eu dans deux  arrondissements de la ville des meetings du Prd mais pas comme à l’accoutumée. La deuxième force politique,  notamment la Fcbe aussi continue de colmater les brèches laissées lors des positionnements dans cette ville et qui a suscité depuis peu le mécontentement dans ses rangs. Un tour fait dans les cinq arrondissements de la ville de Porto-Novo,  rien ne semble encore tellement bouger. Pas autant  d’affiches publicitaires de candidats ou de partis politiques, très peu de banderole pas  comme dans d’autres communes,  même pas des sorties de candidats, ni de petits regroupements qui augure les prémices d’une campagne électorale. On se demande si le Prd de Me Adrien Houngbédji a opté pour une campagne de proximité sans tapage, ou bien le parti attend les derniers jours pour sortir ses griffes contre ses adversaires politiques. On se rappelle que lors des communales de 2002, le Prd était déjà à trois jours de campagne, remarquable sur le terrain bien que la ville de Porto-novo soit son fief. Et les derniers jours, les populations ont vécu des campagnes électorales pompeuses à faire dérouter l’adversaire. Le challenger du Prd en son temps était la liste « Anfani» de Gaston Zossou qui a été écrasée par la machine électorale du Prd malgré les moyens énormes mis en place par ce candidat.surtout que la liste « Anfani» était une liste très proche du pouvoir. On se demande si le mêm scénario va se reproduire cette fois-ci avec la liste Fcbe dans la capitale Porto-novo. Dans tous les cas, le Prd de Me Adrien Houngbédji peut déjà s conforter sur ses bases puisqu’il est dans son fief quoiqu’on dise. Mais les adversaires politiques ne l’entendent pas de cette oreille et promettent de damr le pion à la grande artillerie du Prd.

Ismail Kèko