La Nouvelle Tribune

ANPE : L’inscription en ligne, la nouveauté de cette année

Espace membre

Le Centre de promotion de l’artisanat (Cpa) de Cotonou, a servi de cadre au lancement officiel du « Village de l’Emploi », hier lundi 28 novembre 2016. Cette cinquième édition de la quinzaine de l’emploi a accouché d’une décision facilitant l’inscription des jeunes sans emploi à l’Agence nationale pour l’emploi (Anpe).

Les jeunes béninois désireux de s’inscrire à l’Agence nationale de l’emploi (Anpe) pourront désormais le faire plus facilement. C’est du moins ce que l’on peut retenir comme message essentiel de la cinquième édition de la quinzaine de l’emploi. C’est à l’occasion de la cérémonie officielle d’ouverture du « Village de l’Emploi », hier lundi 28 novembre 2016, au Centre de promotion de l’artisanat (Cpa) à Cotonou. Ces jeunes peuvent s’inscrire maintenant en ligne depuis leur portable à l’Anpe sur son site www.anpe.bj. Le Directeur général de l’Anpe, Urbain Amegbedji a laissé entendre que le gouvernement de la rupture veut faire autrement dans ce secteur si sensible et préoccupant.

« Nous allons privilégier les investissements massifs et les structures pouvant permettre des  emplois stables et durables » a-t-il ajouté.

Il annonce qu’à partir de 2017, le gouvernement  va créer des emplois stables et durables. « L’innovation de cette année est que les jeunes peuvent s’inscrire en ligne depuis leur portable sur le site de l’Anpe » a declaré Urbain  Amegbedji. Pour Rufino Dalmeida, directeur de cabinet du ministre du plan et représentant le ministre du plan, Abdoulaye Bio Tchané, l’emploi des jeunes est une priorité du gouvernement et surtout pour Bio Tchané. C’est une question à ne pas négliger car la majorité des jeunes n’ont pas de boulot. Les statistiques de l’Enquête modulaire intégrée sur les conditions de vie des ménages (Ecmicov) est éloquente en la matière a fait savoir le Dc. Selon l’enquête, 65 % des jeunes travaillent sans un contrat signé en bonne et due forme et 80%  travaillent de façon continue. Le ministre du travail et des affaires sociales, Adidjatou Mathys, a expliqué que «le « Village de l’emploi » va permettre de faire la promotion du dispositif public en charge de l’insertion professionnelle et des questions d’emploi au Bénin. En concluant ses propos, elle a conclu que l’emploi des jeunes est au cœur des préoccupations et de la planification avant de lancer la 5ème édition de la quinzaine de l’emploi