La Nouvelle Tribune

Affaire 54 Kg de Cocaïne : Me Kato Atita évoque une nouvelle machination

Espace membre

La découverte lundi 21 novembre dernier de cinquante-quatre (54) kilogrammes de cocaïne dans un conteneur de sucre au Port de Cotonou est un montage ? Me Paul Kato Atita est plus que convaincu que oui.

Avocat-conseil de la société Trinity Trading Limited Sarl, destinataire du conteneur contenant les 54kg de cocaïne, Me Paul Kato Atita est monté ce dimanche 27 novembre 2016 au créneau. Face aux micros et caméras des hommes des médias, l’avocat a défendu que cette nouvelle affaire de trafic illicite de stupéfiants est une machination. Dans l’exposé liminaire qu’il a présenté, Me Kato Atita a confié que les scellés originaux du conteneur MRKU 6636 987 dans lequel le produit prohibé a été découvert ont été substitués au Port autonome de Cotonou. Car, selon son argumentaire, le long du trajet Brésil-Bénin via l’Espagne où un transbordement a été effectué le 31 octobre, les plombs originaux étaient toujours intacts jusqu’à l’arrivée au Port. Aussi, l’avocat fait savoir que le dépotage du conteneur a eu lieu le samedi 19 novembre 2016 en l’absence des représentants de la société destinataire. « C’est seulement le surlendemain, lundi, que des représentants de la société ont été appelés pour constater la supercherie », a-t-il laissé entendre. Selon Me Paul Kato Atita,  « les gens ne sont pas cons pour se livrer à une telle activité illicite au moment où l’affaire des 18 kg de cocaïne pure battait son plein depuis le 28 octobre ».

Il faut rappeler que dans cette nouvelle affaire de découverte de stupéfiants dans un conteneur au Port, quatre personnes, un Indo-pakistanais, un des actionnaires majoritaires de la société Trinity Trading Limited Sarl et trois Béninois sont placés sous mandat de dépôt depuis le vendredi 25 novembre dernier après une garde à vue de quarante-huit (48) heures. Les enquêtes, à en croire nos sources, se poursuivent toujours.