La Nouvelle Tribune

Affaire Ségub: le Procureur fait le point de la procédure judiciaire

Espace membre

Où en est la procédure judiciaire dans le dossier Ségub relatif aux irrégularités constatées dans la gestion des redevances de l’escorte des véhicules en transit aux frontières béninoises par la Société d’exploitation du guichet unique au Bénin (Ségub) ? Cette interrogation qui turlupine l’esprit des Béninois depuis l’interpellation et le déferrement devant le Parquet de trente (30) personnes a enfin une réponse.

Ce mardi 22 novembre 2016, à la faveur d’une sortie médiatique, le Procureur de la République près le tribunal de première instance de Cotonou, Badirou Lawani, a évoqué le dossier et a donné des précisions. Selon les informations fournies par l’autorité judiciaire, l’information se poursuit et très bientôt l’opinion publique sera située sur la responsabilité incombant aux différents inculpés.

Dans ce dossier, parmi les trente (30) personnes inculpées, six (06) ont été placées sous mandat de dépôt, les vingt-quatre (24) autres ont été placées sous contrôle judiciaire. A en croire le Procureur Lawani, ces dernières personnes l’ont été après avoir, soit librement payé la moitié du montant mis à leur charge, soit affecté un bien immeuble en garantie conformément aux textes en vigueur.

Le juge du 5ème cabinet d’instruction qui a à charge le dossier, faut-il le rappeler, reproche aux mis en cause des irrégularités et des malversations commises dans le cadre de la filière des véhicules d’occasion. Ces irrégularités et malversations, selon les résultats de l’audit commandité par le gouvernement, portent sur plusieurs milliards FCFA.