La Nouvelle Tribune

Bénin : Romuald Wadagni présente un budget en baisse de 9,72%

Espace membre

Le ballet des ministres du gouvernement du nouveau départ se poursuit au palais des gouverneurs dans le cadre de l’étude du projet de loi de finances, gestion 2017. Au nombre des ministres qui ont planché hier devant la commission budgétaire de l’Assemblée nationale, figure le ministre de l’Economie et des Finances, Romuald Wadagni.

Il a présenté aux députés le projet de budget de son ministère pour le compte de l’année 2017. Ce projet de budget est estimé à 24 milliards Fcfa contre 27 milliards Fcfa en 2016, soit une baisse de 9,72%. Le ministre des Finances a expliqué aux députés les raisons qui motivent cette baisse de son projet de budget. D’une part, par le retrait du budget sectoriel dudit ministère, du budget d’équipement socio-administratif destiné à la prise en charge des ministères et institutions de l’Etat et d’autre part par le transfert au ministère du Cadre de vie et de développement durable des projets de construction d’infrastructures administratives.

Les crédits ouverts en 2017 au niveau des structures sous tutelle, en l’occurrence la Loterie Nationale du Bénin (LNB) et la Caisse Autonome d’Amortissement (CAA) n’ont pas été occultés. En ce qui concerne la consommation des crédits au 30 juin 2016, le ministre Romuald Wadagni a fait comprendre aux députés que le point des engagements est évalué à environ 20 milliards de francs Cfa soit un taux d’engagement de 73,26%. Selon le ministre de l’Economie et des Finances, quinze (15) projets et programmes meublent le portefeuille PIP du ministère. « Ils ont tous des objectifs cohérents avec la mission et les attributions du ministère et sont conformes aux orientations du gouvernement » a précisé le ministre Romuald Wadagni.

Tous ces projets et programmes sont évalués à 11 326 millions de francs. Entre autres projets, le ministre a parlé du Programme d’appui à l’amélioration de la gestion des finances publiques, du Projet d‘Appui à la gouvernance économique, du Projet d’amélioration des Recettes Fiscales Intérieures des Benin et du Projet d’Appui conseil à la macroéconomie et la lutte contre la pauvreté. Egalement des recommandations ont été formulées par l’argentier national aux honorables députés