La Nouvelle Tribune

Assemblée nationale

Espace membre

R. GbadamassiRachidi Gbadamassi interpelle le ministre des finances et exige le rapport de l’Ige
Le dossier relatif au rapport de l’Ige sur la gestion des fonds générés par l’escorte des véhicules d’occasion continue de susciter des polémiques. A la suite de l’interpellation du gouvernement par les députés Rachidi Gbadamassi et son collègue Ismael Tidjani Serpos, le député du G13 est revenu une seconde fois à la charge en interpellant de nouveau le ministre des Finances sur le flou qui subsiste autour de cette filière.
Suite à la question posée en janvier 2009 par le député du G13, Rachidi Gbadamassi, relative au rapport de l’inspection générale de l’Etat ( Ige) sur la gestion des fonds générés par l’escorte des véhicules d’occasion, le gouvernement à travers le ministre des Finances et de l’économie, Soulé Mana Lawani, a adressé une correspondance en date du 02 février 2009 à l’auteur de la question sans que des réponses adéquates ne soient données. Ce que le député a exprimé par le refus du gouvernement de répondre à sa question. La même question aurait été déjà posée par le député Prd Ismael Tidjani Serpos le 12 février 2008 sans qu’aucune réponse ne soit adressée à la représentation nationale. Conformément aux dispositions des articles 111 et 112 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, le député Rachidi Gbadamassi revient à la charge en envoyant hier de nouveau une correspondance au ministre des Finances et de l’économie en exigeant de mettre le rapport de l’Ige à la disposition de la représentation nationale.

 L’honorable Rachidi Gbadamassi, à travers la question écrite , demande au ministre des Finances pourquoi le gouvernement refuse de mettre à la disposition de l’Assemblée nationale le rapport de l’Ige. Que dit le rapport de l’Ige, le gouvernement se reproche t-il quelque chose? se demande t-il? On se rappelle que cette polémique a fait sortir de leur mutisme les députés G et F qui ont sollicité au cours d’une  conférence de presse l’Ige afin de faire taire la  polémique.
{mosgoogle}
Mais ils ont été très tôt déçus après la dernière sortie médiatique de l’inspecteur général d’Etat Alidou Koussé sur le plateau d’une télévision où ce dernier a affirmé qu’il ne revient pas à l’Ige de publier les résultats de ces travaux. Selon lui, le rapport de l’Ige a été déjà transmis au gouvernement et qu’il revient de statuer la-dessus en conseil des ministres. Pis, il a rassuré que les enquêtes menées par son institution ont bel et bien respecté la procédure de réception des ressources générées par l’escorte des véhicules d’occasion. On attend la suite à donner à ce feuilleton.

Ismail Kèko