La Nouvelle Tribune

An 1 du G4

Espace membre

La Jeunesse  G et F souhaite une consolidation des acquis
Hier au siège du Parti du renouveau démocratique, la coordination de la jeunesse unie pour la Nation (Jun) des G et F  a marqué l’an 1 de l’existence de ce regroupement politique. Bilan et perspectives ont constitué la charpente de leur point de presse.

Auréolé de son titre de coordonnateur national de la jeunesse unie pour la Nation, Mathias Agon était le principal interlocuteur face aux hommes des médias.  De son intervention, il se dégage un bilan positif. En effet, de la dynamique unitaire née de la réunion publique et d’information des leaders de la Renaissance du Bénin (Rb), du Mouvement africain pour le développement et le progrès (Madep), du Parti du renouveau démocratique (Prd) et du Parti social démocratique (Psd) le 12 mars 2008, et renforcée par l’adhésion des G13 et Forces Clé, il y a des acquis et des victoires.

Au nombre de ces acquis, il y a la victoire de leurs groupes aux élections communales, municipales et locales d’avril 2008. Mathias Agon a également fait cas de la tenue régulière des rencontres entre les responsables politiques de leur creuset. Les prises de position commune sur les questions d’intérêt national, le cadre de concertation des députés G et F, le séminaire de Bohicon et la mise sur pied de la coordination des jeunes Get F, sont autant d’acquis que Mathias Agon a mis en exergue.
{mosgoogle}
Le deuxième point sur lequel s’est appesanti l’exposant est le renforcement et la consolidation de la dynamique unitaire. A ce propos, il insistera sur l’impérieuse nécessité de garder la ligne politique qui est leur depuis le 12 mars. Il mettra en garde les leaders politiques de leur regroupement quant aux tentations et autres désertion. Pour lui, « ceux qui tenteraient une opération du genre, se verraient purement et simplement sanctionnés et par la jeunesse et le peuple ».


Benoît Mètonou