La Nouvelle Tribune

Bénin : Jean-Claude Houssou dévoile le plan d’action de son ministère

Espace membre

Au terme de son passage hier devant la commission budgétaire de l’Assemblée nationale, le ministre de l’Energie, de l’Eau et des Mines, Jean-Claude Houssou a présenté à la presse quelques aspects de son projet de budget qui est d’environ 148 milliards pour le compte de 2017.

Selon le ministre de l’Energie, contrairement à l’année précédente, ce budget multiplié par trois montre la détermination du gouvernement à travers le plan d’action gouvernementale d’envergure et ambitieux pour transformer rapidement et radicalement le secteur de l’énergie, de l’eau et des mines. Selon ses propos, c’est une volonté inébranlable du Chef de l’Etat qui veut que ces domaines vitaux soient au rendez-vous au cours de son quinquennat.  Il a parlé aussi du plan d’action de son département prévu à la fois pour le court terme, le moyen terme et le long terme. Pour le court terme, Il y a entre autres, la réhabilitation des groupes électrogènes qui étaient aux arrêts depuis des années à Porto-Novo, à Parakou et à Natitingou, ce qui permettra d’obtenir 10 Mégawatts à Porto-Novo et 20 autres pour Parakou et Natitingou. Pour la deuxième action à court terme, il s’agit des contrats de location qui ont été signés pour 150 Mégawatts, respectivement 50 Mégawatts avec le Groupe APR ENERGY et 100 Mégawatts avec le Groupe  AGGREKO.

« Quand nous sommes arrivés, nous avons constaté un endettement énorme de plus de 60 milliards Fcfa qui marque une certaine irresponsabilité » a déclaré le ministre Houssou avant de préciser que, quand on vous vend quelque chose, il faut payer.

Il précise que depuis maintenant quatre semaines, le gouvernement a décidé de contribuer avec son homologue togolais, au désendettement de cette société pour donner confiance à celui qui nous fournit de l’énergie. Le secteur de l’eau n’a pas été occulté. Le ministre de l’eau, a cité également quelques grandes actions, notamment  sur Cotonou et Porto-Novo où il y a un grand projet pour fiabiliser l’alimentation en eau et réduire les pertes pour optimiser le coût de l’intrant