La Nouvelle Tribune

Bénin : un nouveau maire menacé de destitution

Espace membre

Le virus de la destitution qui emporte des maires semble gagner du terrain. En effet après les maires d’Allada, de Parakou, de Bonou, de Gogounou et récemment de Djidja, un nouveau maire pourrait venir compléter la liste des maires emportés par le vent de destitution qui souffle sur les conseils communaux depuis un certain temps.

Il s’agit du maire de la commune de Tori, Robert Tolégbon. Certains conseillers communaux de cette localité devenue davantage populaire avec le drame survenu sur un site de destruction de produits avariés dans l’arrondissement d’Avamè ont en effet adressé une correspondance au maire Tolégbon. Ceci, pour demander à la première autorité de commune de Tori de convoquer une session extraordinaire à l’effet de remettre en cause sa légitimité à travers un vote de défiance. Dans la correspondance qu’ils ont adressée au président du conseil communal, les conseillers dissidents justifient leur volonté de destituer le maire Tolégbon par des faits relatifs à sa gestion des affaires de la commune. A en croire les signataires de la correspondance, la gestion du maire de la commune de Tori est solitaire et scabreuse. Mieux, font-ils savoir, le maire ne fait que se servir. Selon eux, alors que le maire a évoqué l’incapacité du conseil a débloqué la modique somme de cinq cent mille (500.000) FCFA pour gérer le drame survenu à Avamè,   il a «  trouvé des manœuvres pour débloquer toutes (ses) primes et indemnités de l’année 2016 ». Aussi, les conseillers dissidents jugent-ils que l’actuel locataire de l’hôtel de ville de Tori manque de leadership et affiche une incapacité notoire à conduire avec poigne la gestion de la Commune. « 4 de vos convocations ont été boycottés sans que vous n’ayez engagé des discussions avec les conseillers », ont-ils donné pour preuve.