La Nouvelle Tribune

Municipales 2008/Campagne dans les églises

Espace membre

Yayi reçu à l’Assemblée de Dieu de Jéricho
C’est ensemble avec les fidèles de l’église Assemblée de Dieu de Jéricho à Cotonou que le président de la République, Boni Yayi accompagné du ministre des Transports, Armand Zinzindohoué a prié hier dimanche pour le Bénin et certainement pour les prochaines élections.
Le cortège du président de la République s’est ébranlé hier dimanche vers 11 heures 30 minutes de l’église Assemblée de Dieu de Jéricho à Cotonou où Boni Yayi venait d’assister au culte en communion avec les fidèles de ce temple. Ayant identifié le dispositif de son cortège pendant que le président de la République était encore dans la chapelle, beaucoup de curieux notamment les conducteurs de taxi motos avaient formé plusieurs groupes et l’attendaient, les uns en face de l’église, d’autres,  juste à côté de l’église. A sa sortie, bain de foule, échanges de quelques civilités et blagues puis le cortège engage sur l’axe carrefour Bibe Jéricho-carrefour Gbèdjromédé. Alignés derrière la demi douzaine de véhicules de différents types qui composait le cortège présidentiel, les « hommes en jaune » scandaient  chacun selon sa conviction politique les slogans des différentes listes engagées dans la conquête des sièges municipaux à Cotonou. Ainsi, pendant que le président de la République, de son bras droit par-dessus la vitre de la Touareg qui le transportait saluait les citoyens postés aux abords de la voie, sa suite en « hommes jaunes » faisait parvenir « Fcbe-Yayi Boni ! Houézèhouè ! Tchoco-Tchoco ! » Avec ces différents cris et slogans ils ont suivi le cortège jusque devant une maison non loin du centre d’accueil d’Aïdjèdo où le chef de l’Etat est entré certainement pour une concertation secrète parce que même le ministre Armand Zinzindohoué qui le suivait est resté au portail au même titre que les gardes et les autres membres de la délégation. 
 
Ludovic D. Guédénon