La Nouvelle Tribune

Tenue d’une communication sur la carte universitaire: Joseph Djogbénou rassure les parlementaires

Espace membre

Le dossier relatif à la mise en œuvre de la nouvelle carte universitaire continue de susciter de polémiques. 

Au détour d’une conférence de presse organisée en début de semaine dans la ville capitale, le garde des sceaux, Joseph Djogbénou, est revenu sur le dossier de la carte universitaire à la suite d’une question à lui posée par un journaliste qui souhaiterait savoir si le gouvernement n’a pas ignoré la préoccupation des députés d’organiser un atelier avec l’exécutif afin de définir la nouvelle carte universitaire. Mais le constat qui se fait est que cette nouvelle carte universitaire contestée est déjà en vigueur dans les différentes universités existantes sur le territoire national. Profitant de cette occasion, le ministre de la justice et de la législation a tenté de justifier les raisons d’une telle décision et a toutefois rassuré les honorables députés de la tenue effective d’une communication avec les députés.

«Cette communication à l’endroit des députés peut prendre la forme d’un atelier, mais la communication est nécessaire et elle se fera. Quelle soit faite à priori c’est une bonne chose, mais qu’elle se fasse à posteriori c’est normal » a déclaré Joseph Djogbénou.

Selon lui, il est de la très haute responsabilité du gouvernement de faire en sorte que la rentrée ait lieu dans la paix et avec le maximum de moyens dont dispose l’Etat. « Il y a des décisions qui sont douloureuses et un gouvernement qui ne prend pas de décisions douloureuses n’est pas un gouvernement responsable » poursuit-il. 

« Nous ne désespérons pas d’avoir la compréhension des uns et des autres, notamment les honorables députés qui sont les principaux vecteurs de l’information auprès des populations à la base » a-t-il conclu