La Nouvelle Tribune

Circulation dans la zone de Missèbo : le Préfet Toboula reviens sur sa décision

Espace membre

Les élèves, enseignants et personnel du Lycée Coulibaly et les usagers de l’Hôpital de la mère et de l’enfant (Homel) utilisant les engins à deux roues peuvent pousser un ouf de soulagement.

Ces élèves et usagers peuvent désormais circuler librement à moto sans se faire verbaliser. Le Préfet du département de l’Atlantique et du Littoral, Modeste Toboula, a en effet décidé de revenir sur son arrêté interdisant la circulation des engins à deux roues dans cette zone en levant les restrictions sur les voies qui mènent au Lycée Coulibaly et à l’Homel.

Pour rappel l'endroit ciblé abrite le grand marché de friperie Missèbo et la zone du marché Dantokpa. Selon des sources concordantes, le « tout puissant préfet de l’Atlantique » a décidé de revenir sur sa décision suite à l’intervention de plusieurs autorités suite aux plaintes des élèves et enseignants et personnel du Lycée Coulibaly et des usagers de l’hôpital de la mère et de l’enfant. Ces derniers disaient souffrir de cette décision du préfet Toboula.