La Nouvelle Tribune

Congrès constitutif du Parti pour la Solidarité, l’Egalité et le Développement

Espace membre

A. DassoundoAndré Dassoundo repart sur de nouvelles bases
Le Bénin s’est enrichi depuis vendredi dernier d’un nouveau parti politique. C’est l’honorable André Dassoundo qui a signé ce nouveau départ en force devant une foule immense acquise à sa cause et ceci en présence d’un parterre impressionnant de personnalités et de leaders politiques venus de tous les coins de notre pays.
La place Egbakokou de Dassa-Zoumé était devenue trop petite pour contenir le nombre impressionnant de militants, sympathisants et hommes politiques venus soutenir l’honorable André Dassoundo qui a décidé de repartir sur de nouvelles bases avec ses militants; les présidents de partis, les députés à l’Assemblée nationale : la liste était incommensurable.

Le coordonnateur national Fcbe Eugène Azatassou et son équipe, la présidente du Frap Hortense Yahouédéhou, le président du CPP Jean Gounongbé, Irénée Agossa de l’Upr, les honorables Aholou Kèkè Hélène, Bako Arifari, Janvier Yahouédéhou, Wallis Zoumarou, Sagui Justin, Sylvain Zohoun, Dagnon Victor, Venance Gningla, Chabi Sika Karimou, Jean-Baptiste Edayé, Amadou Taïwo, Sacca Fikara, Issa Salifou, Oba Chabi Dénis, Edgard Alia, Biokou, Charles Dahito…étaient à Dassa pour témoigner leur soutien à André Dassoundo et ont eu l’occasion de constater de visu, la force de mobilisation du premier vice-président de l’Assemblée nationale.

Le Roi de Dassa-Zoumé sa Majesté Egbakotan, le maire de la commune Benjamin Adjinda et presque tout le conseil communal ont répondu à l’appel de André Dassoundo. Le président du comité d’organisation du congrès, M. Gilles Doumatey, a remercié les participants à la naissance du Parti pour la Solidarité, l’Egalité et le Développement (PSED).
{mosgoogle}
Pour lui, les organisateurs de la rencontre ont choisi l’espoir. « Le Psed ne sera pas un parti de plus », a laissé entendre Gilles Doumatey. Le maire de la commune de Dassa, Benjamin Adjinda, en a profité pour lancer un appel en direction de sa commune. « N’attendez pas seulement ces grandes occasions pour venir chez nous, car Dassa a besoin de vous pour son développement », a-t-il affirmé.
 
Fcbe
Le premier vice-président de l’Assemblée nationale André Dassoundo a donné les raisons de cette nouvelle aventure. Il a balayé du revers de la main, toutes les supputations qui le classent parmi les anti-yayistes. « Nous sommes toujours de la mouvance présidentielle et nous irons jusqu’au bout avec le président Boni Yayi », a affirmé André Dassoundo. « Le PSED est un parti de combat, de dialogue, de rassemblement, de l’unité, un parti qui va permettre à notre pays d’aller de l’avant », a-t-il ajouté.

Des personnalités ont pris la parole pour saluer la mobilisation autour du député de Dassa et surtout lui témoigner leur ferme soutien afin que le Psed ne soit pas un parti politique de plus. La présidente des femmes de la commune de Dassa Madame Ota Moulikath a remercié André Dassoundo pour son esprit d’ouverture et appelle toutes les femmes à adhérer aux idéaux du nouveau parti. « Nous devons  continuer de soutenir le président Boni Yayi qui en peu de temps, a rendu heureuse la majorité des femmes de notre pays », a indiqué Madame Ota. Les travaux du congrès qui se sont poursuivis toute la nuit ont accouché d’un bureau de 33 membres.

Quelques membres du bureau exécutif du parti
Président : Docteur André Dassoundo
1er vice-président : Gbenoudow Léandre
2ème vice-président : Avessè Thossa
{mosgoogle}
3ème vice-président : Agbognihoué Fidèle
4ème vice-président : Daaga Oscar
Secrétaire général : Tossou Bernard

Jules Yaovi Maoussi