La Nouvelle Tribune

Bénin : plusieurs usines de transformation de produits agricoles et rizeries privatisées

Espace membre

Le gouvernement du Président Patrice Talon, lors de la réunion hebdomadaire de ce mercredi 19 octobre 2016, n’a pas que décidé de la cessation de la gestion de certains hôpitaux aux privés.

Il a également pris une décision pour la « cession intégrale » de six (06) usines de transformation de produits agricoles à savoir les usines de Kpomassè, Allada, Za-Kpota, Bantè, Parakou et Natitingou et des deux rizeries de Glazoué et de Malanville à des partenaires privés. A en croire le ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence de la République, Pascal Irénée Koupaki, lors du point de presse d’après-conseil des ministres, cette décision de cession intégrale de ces unités de production agricole a été prise par le gouvernement pour « susciter l’investissement privé dans le secteur agricole ».

En vue de la privatisation de ces usines et rizeries, le conseil des ministres a donné des instructions au ministre de l’Economie et des Finances à l’effet de lancer l’appel d’offres suivant les conditions réglementaires.

Il faut rappeler que ces unités de production en passe d’être cédées à au secteur privé ont été installées dans le cadre de la mise en œuvre du projet de promotion et de mécanisation agricole en vue de la transformation locale des produits agricoles qui, soulignons-le, est une exigence dans la dynamique de l’économie béninoise.