La Nouvelle Tribune

Combat politique dans les Collines

A lire

Gambie : arrestation du patron des renseignements de Jammeh

France : Sarkozy passe de la politique à l’hôtellerie

se connecter
se connecter

Il faut qu’il soit président de quelque chose pour maintenir son influence dans le changement, d’une part, et négocier dans le cadre des prochaines tractations à deux ans des élections de 2011. Des deux côtés, il faut montrer qu’on a de l’influence dans les Collines pour mieux réussir son plan. Alors, chacun défend sa tête. Comme le dit l’autre : « C’est de bonne guerre ». 

Jules Yaovi Maoussi