La Nouvelle Tribune

Bénin : Le ministère de la Justice délocalisé à Porto-Novo

Espace membre

C’est devenu une réalité: le ministère de la justice est transféré à Porto-Novo. Depuis hier matin, le ministre de la justice Joseph Djogbénou et ses cadres ont intégré leurs nouveaux bureaux. Ce projet de transfert de ce ministère à Porto-Novo a germé sous le ministre Victor Prudent Topanou dans le cadre de la déconcentration de l’administration de la ville de Cotonou.

Et le gouvernement de Yayi a saisi le maire Océni Moukaram pour trouver des domaines pouvant abriter ce ministère. Entre-temps, le dossier a été mis au placard parce que la mairie de Porto-Novo avait basculé dans l’opposition. Cela n’a pas facilité les échanges entre les autorités. De plus, Porto-Novo ne dispose plus de réserve administrative. Souvent, les autorités sont obligées de se rabattre sur la berge lagunaire ou vont hors de la ville. Mais, le régime de la rupture a décidé de dégraisser un peu les structures de la présidence.

Ceci a permis de récupérer le siège de l’Inspection générale de l’Etat construit sous Kérékou et destiné à abriter la Cellule de la moralisation de la vie publique. Depuis hier donc, le majestueux immeuble a accueilli ses nouveaux locataires. Mais, les bureaux du ministère sont désormais éparpillés sur quatre sites à Porto-Novo. C’est une bonne nouvelle pour cette ville qui recherche désespérément ses attributs de capitale depuis 1960