La Nouvelle Tribune

Déviation de Zakpo : Jacques Ayadji exige l’ouverture du trafic à la circulation dans 10 jours

Espace membre

Soucieux de mettre fin aux difficultés qu’éprouvent la population de Bohicon et les usagers de la route de Zakpo, le Directeur général des infrastructures, Jacques Ayadi, a effectué une visite, le jeudi 06 octobre 2016 sur le site de la déviation de Zakpo dans la commune de Bohicon.

Occasion pour lui, d’exprimer sa solidarité et celle du Ministre des Infrastructures et des Travaux Publics, mais aussi et surtout, d’inviter l’Entreprise adjudicatrice Omn à prendre ses dispositions afin d’ouvrir le trafic à la circulation la semaine prochaine.

La population de Bohicon et les usagers de la route de Zakpo souffrent le martyr. Des buset camions tombent souvent dans les ravins etc. C’est là, quelques désagréments causés par la déviation de Zakpo dans la Commune de Bohicon. Informé de cela, le Directeur général des infrastructures, Jacques Ayadi, a fait une descente sur le site jeudi 06 octobre 2016, pour demander à l’entreprise Ouvriers du Monde Nouveau (Omn) de prendre ses dispositions pour que l’ouverture du trafic à la circulation soit effective dès la semaine prochaine. Pour rappel, la déviation de Zakpo a été mise en place, suite à une autorisation délivrée par le Dg des infrastructures. Cette entreprise, a pour mission de construire un collecteur de crête pour l’assainissement de Bohicon. Ce collecteur de crête, quitte Abomey jusqu’à Bohicon, en passant par Agonli. Arrivé sur les lieux, Jacques Ayadi a constaté avec amertume le ralentissement des travaux avant faire une déclaration à l’intention des responsables de l’entreprise: « Je vous demande de prendre des dispositions constructives pour ouvrir les 13 mètres de tablier déjà coulé au trafic. Parce que vous êtes incapables d’entretenir la déviation ». Dans son intervention, il leur a fait savoir que la déviation n’est pas suffisamment entretenue. Pour preuve, il leur a expliqué que tout le monde s’enlise y compris les bus de transport en commun et les gros camions. « La période dans laquelle vous devriez faire la voie et laisser passer la circulation pour ce qui est prévu pour la déviation est dépassée » a rappelé le Dg des infrastructures. Il a aussi demandé au Dg Agetip, en tant que maître d’ouvrage, de prendre les dispositions qui s’imposent pour que les conditions posées par la décision de la direction générale des infrastructures autorisant l’ouverture de cette tranchée sur la Lr2 soient respectées. Le Superviseur bureau de contrôle de l’entreprise Omn, Sébastien Agossou, a promis que la voie sera ouverte à la circulation dans le délai qui leur a été donné par le Dg des infrastructures.

Notons qu’en cours de route, le Dg a fait escale pour s’entretenir avec les responsables de l’entreprise chinoise qui exécute les travaux du lot 3 de la voie inter-état Akassato Bohicon. Selon les consignes qu’il a reçues du ministre, Il les a surtout invités à ne pas perturber la circulation et à ne pas ouvrir des déviations en dehors de la route.

A ses préoccupations, lesdits responsables ont affirmé qu’ils feront tout pour éviter les blocages de la circulation