La Nouvelle Tribune

Bénin : Koupaki sur le recrutement des auditeurs de justice

Espace membre

Quelles différences entre la carte universitaire querellée et celle finalement adoptée par le Gouvernement ?

Vous vous rappelez il y a deux semaines ici même, certains de vos collègues se sont demandés si les concertations envisagées ici et là ont été faites. Dans l’intervalle, il y a eu beaucoup de concertations et bien entendu, à l’issue de ces concertations, on confirme ces quatre universités. On a redessiné à nouveau les regroupements et les rattachements à ces quatre universités. Donc le décret commencera certainement à circuler demain. En annexe à ce décret vous avez tous ces regroupements-là, les 22 centres universitaires et comment ils ont été rattachés aux quatre universités que l’on vient d’arrêter.

Quels sont les critères d’inscription des cadres sur le fichier des cadres éligibles aux fonctions de la chaine des dépenses publiques ?

Le principe du fichier a été adopté par le Conseil. Il reste les modalités de création de ce fichier. J’avais dit tantôt que dans la chaîne des dépenses publiques, vous avez sept ou huit fonctions. Vous savez que le chef de l’Etat met beaucoup l’accent sur la qualité de la gouvernance ; gouvernance éthique et de qualité totale. Par conséquent, il faut libérer les cadres qui se trouvent dans la chaine des dépenses publiques de toute contrainte politique ou politicienne comme vous voulez. Donc, ce fichier sera créé. Si vous voulez être Inspecteur général de ministère, alors lorsque l’appel à concurrence sera lancé, vous faites votre dossier, le cabinet en relation avec le ministère de la fonction publique sélectionnera les cadres valables qui entreront dans ce fichier. C’est maintenant qu’on met la feuille de route en route. Le cabinet est recruté, le ministère de la fonction publique est mobilisé, la présidence fait partie du comité de gestion de ce fichier. Le Conseil a adopté la feuille de route, au plus tard à la fin de l’année 2016 le fichier sera mis en place et vous pouvez le consulter. Il y aura une adresse. Vous entrez dans le fichier, si vous voulez le profil de quelqu’un qui peut être Directeur administratif et financier, vous cliquezlà-dessus, vous voyez toute la liste. Et donc c’est à l’intérieur de ce fichier qu’on choisira les cadres qui vont servir certaines fonctions dans les départements ministériels. C’est pour les soustraire de toute pression et donc leur donner les moyens de renforcer la gouvernance dans la chaine des dépenses publiques.

Quelles sont les filières agricoles touchées par les inondations et l’invasion des chenilles ?

Ça dépend des zones de production. Si vous prenez la zone de Banikoara, vous avez le coton et le maïs. Si vous prenez Glazoué, vous avez le maïs. Donc, ici et là, si ma mémoire est bonne, c’est 40 000 hectares qui sont touchés par les inondations et les effets. Cela fait grosso modo un peu moins de 4% de la production. Donc, le maïs est touché, mais pas en grande quantité. Donc l’impact sur les prix sera amoindri. Et d’ailleurs, le chef de l’Etat a donné des instructions au ministre de l’agriculture et au ministre du commerce pour qu’on puisse faire, si le problème devrait se poser, une régulation des marchés avec le transport de la production d’une zone à une autre pour que les effets sur les prix ne soient pas importants.

A lire Recrutement de 80 auditeurs de justice : Les réserves et mises en garde de Michel Adjaka

Quelles sont les dispositions prises par le gouvernement pour éviter un recrutement à polémique ? 

Il y a un déficit dans le secteur judiciaire. Les différents scénarii qui ont été menés conduisent au recrutement dans l’immédiat, avant la fin de l’année 2016 de 80 auditeurs de justice qui iront à l’Enam pour leur formation. Tous ne sortiront pas forcement magistrat. A l’issue de la formation, on verra. Mais on n’a pas encore engagé les modalités de recrutement de ces 80 auditeurs de justice. C’est aujourd’hui que la décision de recrutement a été prise par le gouvernement. On attendra que le ministère de la Justice et le ministère de la fonction publique organise ce concours. Mais ce sera organisé dans les règles de l’art. Parce que le Chef de l’Etat y tient. Je vous ai dit la dernière fois que nous avons une série de concours de recrutement à organiser. Donc il faut prendre le temps de bien organiser les choses pour que les faux virus ou les vrais virus ne rentrent pas dans le système.