La Nouvelle Tribune

Bénin : Comment Fred Houénou justifie « l’incohérence » de ses choix politiques

Espace membre

Critiqué dans l’opinion après avoir déclaré son opposition au régime Talon, synonyme de volte-face, Fred Houénou a, ce dimanche 25 septembre sur « Grand rendez-vous » de Soleil Fm, donné les arguments qui motivent ses multiples choix politiques de ces dernières années.

Le 3 septembre dernier, Fred Houénou annonçait son opposition au régime du président Patrice Talon sous la bannière d’un nouveau mouvement politique dénommé Gmr (Galion des Mousquetaires pour la République). Et pour justifier cette nouvelle posture, Fred Houénou affirme qu' « Aucun programme de réformes n’a été proposé pour sortir le pays de son marasme » par les nouvelles autorités en place. Mieux encore, il accuse le président de la République de « transformer la démocratie en un état Talon et compagnies ».

Ces différentes déclarations contrastent avec celles tenues il y a peu. En effet, le 23 mars dernier Fred Houénou et ses camarades « Fous du Roi » déclaraient publiquement « prendre acte de l’élection de Patrice Talon comme président de la République » et par la même occasion affirmaient « apporter leur soutien au nouveau locataire de la Marina et être disponible à travailler avec lui ». Depuis lors, Fred Houénou ne cesse d’essuyer des critiques dans l’opinion publique pour ce qui concerne l’inconstance et ses choix politiques. C’est dans ce contexte que celui qui réclame être le porte-parole du Gmr a tenté de justifier ses choix politiques ce dimanche 25 septembre sur la chaîne de radio Soleil Fm. Selon les explications de Fred Houénou, qu’il s’agisse des anciens mouvements politiques qu’il a créés (Mames,  Rnjb,  Ujpb) ou maintenant le Gmr, l’objectif reste le même : défendre la cause des jeunes puis la lutte contre la pauvreté. Affirmant une ferme conviction à cette idéologie, Fred Houénou  dit ne pas « considérer les terminologies ». « Progressiste ou mousquetaire, mon combat reste le même. Je défends la République et les plus marginalisés» a-t-il tempêté. Opposant numéro 2 au régime du « Nouveau départ », Fred Houénou affirme que « Talon ne maîtrise rien de la gouvernance publique ». Mieux, il déclare que « Talon ne s’est pas encore débarrassé de son manteau d’homme d’affaires ». En définitive, Fred Houénou considère que le président Talon « n’a pas sondé la plaie ou prétendre la soigné » et c’est pour cette raison qu’il ne pourra collaborer avec son régime.

Houénou, l’homme à marquer à la culotte

Inutile de rappeler la stratégie politique de Fred Houénou. Ses dix dernières années, on l’a vu nager dans