La Nouvelle Tribune

Bénin : Profils de quelques nouveaux Ambassadeurs du régime Talon

Espace membre

En Conseil des ministres le 14 septembre dernier le gouvernement a procédé à la nomination de nouveaux Ambassadeurs. La Nouvelle Tribune s’est intéressée aux profils de ces nouveaux chefs de missions diplomatiques que voici.

Agnès Adjaho née Avognon

Mère de trois enfants, née le 21 janvier 1949, Madame Agnès Adjaho née Avognon est le nouvel Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Bénin près le Saint siège. Nommée en Conseil des ministres du mercredi 14 septembre elle a à son actif, l’expérience pour ses nouvelles fonctions.  Licenciée en géographie à l’université Paris X-Nanterre et Diplômée en Maitrise d’Ouvrage  d’Urbanisme et Habitat au SMUH-Paris, Madame Agnès Adjaho a déjà plus de deux décennies de collaboration avec le Saint-Siège. De 1977 à 1984 puis  de 1996 à 2008, elle a été successivement membre du Conseil Pontifical pour les Laïcs, puis consulteur au Conseil Pontifical de la Culture (Dicastères du Saint-Siège).

Lire Bénin : Simon Adovelandé et Benoît Illassa nommés ambassadeurs (liste des dernières nominations)

Catholique fervente, elle consacra  une bonne partie de sa vie à des engagements ecclésiaux au Bénin, en France et dans des organisations internationales de catholiques dont le Midade, une Organisation Internationale Catholique dotée du Statut Consultatif auprès de l’Ecosoc,  l’Unicef et le Bit qu’elle a présidée pendant 04 ans. Mme Adjaho fut égalementChargée de Mission Afrique au département Projet du Comité Catholique contre la Faim et  pour le Développement (CCFD) à Paris. En 1994, elle a été membre de la Délégation du Saint-Siège à la Conférence des Nations-Unies sur la Population et le Développement au Caire. Ancienne collaboratrice de feu Monseigneur Isidore de Souza, ancien Archevêque de Cotonou, elle a sous son égide, assuré le montage et la coordination du Service Diocésain de  Développement et d’Action Caritative (ex-SDDAC, actuel SCDIH).

Mme Adjaho, c’est aussi et surtout une femme  de lettres et de grande culture. Son nom résonne fort dans le domaine de la  promotion et la diffusion du livre et de la lecture en Afrique.  De 2005 à 2008, elle présida l’Association Internationale des Librairies Francophones (AILF-Paris) assura  la Direction  de l’Association internationale des éditeurs africains éditant en Afrique (Afrilivres)  avec laquelle par la suite elle collabore. Ancienne Directrice de la réputée Librairie Notre Dame de Cotonou, elle a donné plusieurs formations de libraires et des missions exploratoires assurées au Bénin, en Côte d’Ivoire, au Sénégal, au Mali, au  Tchad, au Niger, en Guinée Conakry… pour le compte du Bureau International des Editeurs Français (BIEF-Paris) et de l’AILF.).  Elle a  pris part à plusieurs Salons et  Foires du Livre  à Paris, Beyrouth, Abidjan, Tunis, Bruxelles, Dakar, Cotonou. Une grande connaissance du milieu littéraire qui lui a valu d’être en novembre 2015, l’invitée spéciale du Ministère de la Culture du Sénégal à la Foire Internationale du Livre de Dakar (Fildak). Pour son engagement à la diffusion du livre francophone et la promotion de la lecture, Mme Adjaho a été élevée en mars 2011 à Paris, élevée au rang d’Officier  dans l’Ordre des Arts et des Lettres de France.

De nombreuses communications, de nombreux articles et la participation comme co-auteur à deux ouvrages meublent ce parcours.

Décrite par ceux qui la connaissent comme une femme à poigne, rigoureuse et  exigeante pour le travail bien fait, elle  est depuis mars 2014, administratrice du renommé Centre Régional Songhaï à Porto-Novo dans la capitale du Bénin. Elle y assure la fonction de Secrétaire  Générale du Bureau du Conseil d’Administration.

Simon Pierre Adovèlandé

Né le 12 juin 1959 à Porto Novo en République du Bénin, Simon Pierre Adovèlandé, le nouvel Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Bénin près la République populaire de Chine est issu d’une famille de dix enfants. Après des études supérieures à l’Ecole Supérieure des Techniques de Gestion à Lomé, il a suivi des formations professionnelles à la Havard University - Jfk School of Government et au Dale Carnegie Training aux Etats Unis, Simon Pierre Adovèlandé a tout au long de son parcours professionnel milité pour le développement de l’Afrique à travers la formulation et la mise en place de réseaux de collaboration entre l’Amérique et  l’Afrique.

Durant ses 30 années de vie professionnelle c’est dans le développement de la promotion de l’Emploi et du Secteur Privé au sein d’organismes nationaux que Simon Pierre Adovèlandé s’est révélé un des meilleurs spécialistes en même temps qu’il poursuivait sa carrière au sein des Projets/Programmes des institutions internationales basées au Bénin notamment le Millennium Challenge Corporation (Mcc), le Programme des Nations Unies pour le Développement (Pnud), la Banque Mondiale, l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industrielle (Onudi), l’Agence Canadienne pour le Développement Internationale (Acdi) où il a occupé le poste d’administrateur  gestionnaire du programme d’appui technique au programme national de relance du secteur privé. Les résultats exceptionnels obtenus dans le cadre de ces expertises l’ont amené à investir l’essentiel de son temps dans le développement des relations économiques entre les Usa et le Bénin. Président du Forum Economique et d’Affaires Alabama-Bénin, Directeur du festival International Gospels et Racines, Directeur Général de l’Agence Béninoise pour la Réconciliation et le Développement, il a développé et installé une relation étroite avec la diaspora africaine à travers le monde en vue de leur implication dans le développement du Continent.

Monsieur Simon Pierre Adovèlandé a été, de 2004 à 2009, le Coordonnateur National du Millénium Challenge Account – Bénin (Mca-Bénin). Sa contribution a été primordiale au processus de formulation et de négociation qui a conduit à la signature du Compact (Convention de financement) de US$ 307 millions avec le Millénium Challenge Corporation (Mcc) en février 2006.

Au cours de cette période, il a animé avec une maîtrise consommée - un leadership éclairé, intègre, dynamique, participatif, une volonté, une grande humilité et un véritable courage - la gestion des projets du programme du Mca dont le succès populaire en fait aujourd’hui, un levier de développement durable de l’économie béninoise. Il a, à ce titre, reçu les félicitations personnelles de l’ancien Président américain George W. Bush initiateur du Millénium Challenge Account.

Contraint à l’exil en 2011, Simon Pierre Adovèlandé s’est installé à Accra (Ghana), en qualité de Consultant International, spécialisé dans le Conseil en Finances et en Projets/Programmes de Développement en Afrique. Il a mis ses expériences et son expertise au service des pays africains notamment dans l’amélioration des indicateurs économiques, à la recherche et à la mobilisation des financements pour le développement. A ce titre il a accompagné la République Togolaise, déclarée pour la première fois éligible aux fonds du Mcc en décembre 2015.

Candidat aux élections présidentielles de Mars 2016 au Bénin, il a apporté son soutien au Président Patrice Talon au second tour et est membre signataire de la Convention de la Coalition de la Rupture.

Auguste Comlan Alavo

Nommé Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Bénin près la République Française M. Auguste Comlan Alavo est diplomate de son état, Ministre Plénipotentiaire des Affaires Etrangères  Al-12.  Entrée en fonction publique en janvier 1974 et âgé de soixante-neuf ans, c’est un expert  béninois des questions  diplomatiques. Diplômé de l’Institut International d'Administration Publique de Paris- (Iiap) et de l’Université de Bordeaux, il aussi fait des formations professionnelles à l'Université d'Oxford Foreign ainsi qu’à l'Institut des Droits de l'Homme de Strasbourg.

. De  1996 à 2001 M. Auguste Comlan Alavo a été Ambassadeur de la République du Bénin près la République de Côte d'Ivoire avec multiples accréditations près le Sénégal,  la Guinée, la Mauritanie, le Libéria et la Sierra Léone. Ceci après avoir été de 1990 à 1994, Ambassadeur du Bénin près la République Populaire de Chine  accrédité au Japon, en Inde, en République de Corée, dans les  pays du Sud-Est Asiatique et en Australie avant d’être nommé par la suite, Ambassadeur, Directeur du Protocole d'Etat.  Précédemment au poste de Directeur du Département Asie et Océanie, Chargé de  mettre en exécution et de promouvoir la coopération avec  les pays d'Asie et d'Océanie Auguste Comlan Alavo à œuvrer à donner une impulsion décisive  aux pourparlers en vue du rétablissement des relations entre  la République de Corée et le Bénin. D’Asie en Europe, il aussi été  Chef du Service Europe Occidentale chargé de promouvoir les relations bilatérales et de conduire la coopération entre le Bénin et les pays d'Europe de l'Ouest sous la supervision du Directeur Europe entre 1981 et 1987.  

Avec cet ancien Chef de la division financière à la Direction des Affaires administratives et Financières, chargé de la Confection du budget, des délégations de crédits et de l'apurement des comptabilités des postes diplomatiques,  on peut donc s’attendre à de meilleurs résultats de la mission diplomatique du Bénin à Paris