La Nouvelle Tribune

Dialogue et Paix : émouvante rhétorique d’Albert Tévoédjrê

Espace membre

A la tribune dans le cadre de pose de première pierre d’un centre de santé interconfessionnel devant servir de symbole à la réconciliation des fidèles de l’Eglise protestante méthodiste du Bénin, le professeur Albert Tévoédjrê a évoqué une nouvelle dynamique dans la conception du dialogue et de la paix . 

Pour lui, le dialogue doit se matérialiser par des actes concourant à l’amélioration de la vie des Hommes. «La foi sans les œuvres n’a pas de sens.  Si nous disons dialogue, dialogue, dialogue et que nous n’allons faire rien, on bavarde. Alors disons, la paix, c’est la foi dans le dialogue  qui produit quelque chose de concret pour changer la vie des hommes » a-t-il déclaré à Kpoguidi, un village de  Sèmè-Kpodji dans le sud-Est du Bénin.

Pour cet ancien envoyé spécial de l’Onu en Côte d’Ivoire, cette nouvelle forme de conception de la paix et du dialogue est un exemple que le Bénin donne au reste du monde.  «  Voilà le nouveau chemin que le Bénin offre au monde entier. Dire désormais qu’il n’y a plus de programme de la paix qui ne doit pas comporter non seulement le dialogue, non seulement les droits humains proclamés, mais l’action, l’agir ensemble pour changer la vie des gens » a-t-il lancé. Il faut dire que la réconciliation des frères en Christ de l’Epmb après des années de discorde a été possible grâce à la médiation du Président Patrice Talon et du professeur Albert Tévoédjrê.

Lire Eglise protestante méthodiste du Bénin : La réconciliation et la réunification proclamées