La Nouvelle Tribune

Mairie de Cotonou: première voix discordante contre le maire Léhady Soglo

Espace membre

La gouvernance du maire de la ville de Cotonou, Léhady Vinagnon Soglo, ne convainc pas encore tous les conseillers municipaux. La première voix qui s’élève contre la gestion du locataire de l’hôtel de ville de Cotonou, le conseiller municipal Ali Camarou.

Installé ce mercredi 21 septembre 2016 à l’ouverture de la troisième session ordinaire du conseil municipal, l’élu municipal du 2ème arrondissement a vertement critiqué la gestion du maire Léhady Soglo. La gouvernance actuelle de la ville vitrine du pays n’est pas de nature à conduire au développement de la commune, selon Ali Camarou qui estime qu’un impact positif n’a encore été enregistré depuis l’arrivée aux affaires du maire Léhady Soglo.

« Vous venez chacun d’un arrondissement, d’un quartier, d’une rue. Dites-moi, au cours de cette année 2016, qu’est ce que vous avez pu constater comme modification qualitative ? », a interrogé l’élu municipal avant de laisser entendre que ça « ne peut pas continuer de cette façon-là ».  

Le collectif budgétaire compromis ?

Et dans ce sens, Ali Camarou entend s’opposer au collectif budgétaire. Ce collectif s’élèverait à dix-sept (17) milliards FCFA.  « Avec le collectif budgétaire, nous sommes à 17 milliards FCFA. Je vais voter contre. Quand vous voyez le collectif de long en large, ce n’est pas pour le développement de la ville de Cotonou », a laissé entendre le conseiller municipal. Pour l’élu municipal ce collectif budgétaire de 17 milliards FCFA n’est nullement destiné à financer des œuvres de développement mais des individus. « Je rassure la population de Cotonou que mon comportement ce n’est pas pour freiner le développement de Cotonou mais c’est pour favoriser le développement de Cotonou. Parce qu’on ne peut pas vouloir du développement de Cotonou et enrichir la poche de quelques uns », a en effet déclaré Ali Camarou.