La Nouvelle Tribune

Bénin : en formation aux USA, Komi Koutché lance un appel à la jeunesse

Espace membre

Depuis les Etats-Unis où il séjourne depuis quelque temps pour une formation en MBA, Komi Koutché, l’ancien ministre béninois de l’Economie, des Finances et des programmes de dénationalisation, s’est enfin exprimé.

Muet depuis la dernière élection présidentielle perdue par le candidat de l’alliance républicaine dont il était membre, l’ancien argentier national s’est exprimé jeudi 15 septembre sur « Live panel ». En compagnie du ministre américain de la jeunesse et d’autres personnalités, l’ancien ministre d’Etat s’est adressé à la jeunesse africaine, précisément à la jeunesse béninoise qu'il a invité à prendre conscience de sa force et de ne pas se laisser utiliser comme des instruments électoraux par les hommes politiques.

 « Dans beaucoup de pays notamment dans le contexte africain, l’instabilité politique, c’est ce qui arrière le plus la jeunesse. Et dans ce contexte politique, la jeunesse n’arrive pas à savoir qu’elle-même peut être celle qui gouverne et qui décide de son sort. Notre jeunesse aujourd’hui pense qu’elle peut continuer à être la main d’œuvre d’une génération qui a eu tous les avantages de ce monde », a fait savoir l’ancien patron du ministère de l’Economie qui attire l’attention des jeunes sur comment ils sont utilisés comme une main d’œuvre pour les leaders politiques.

Dans son message à la jeunesse, le directeur de campagne de l’ancien premier ministre lors de la dernière joute électorale a invité les jeunes à se prendre en charge pour changer la donne. « Notre jeunesse pense qu'elle peut continuer à être main d'oeuvre.... Ils (les politiciens) ont leurs enfants qui sont pour la plupart en Europe... Eux-même pour se soigner ils vont en France, vous difficilement vous allez chez le médecin du coin ou chez l'infirmier de votre village. Ce sont les mêmes personnes qui pour organiser les marches vous utilisent comme main d'oeuvre. (...) Si vous (les jeunes Ndlr) ne prenez pas conscience, vous allez marcher pour eux, vos enfants vont marcher pour leurs enfants, vos petits-enfants vont marcher pour leurs petits-enfants. C’est en cela que cette conscience est très importante », a indiqué Komi Koutché pour qui la jeunesse devra batailler pour arracher une part du pouvoir d’Etat.

Il a lui-même rappelé son parcours, de directeur à ministre, sans parler de sa tentative d'élection à la tête de l'Assemblée nationale, Komi Koutche a appelé les jeunes à la persévérance : "je suis ici aux Etats-Unis pour un MBA, je suis retourné à l'université après avoir été ministre d'Etat; y en a qui trouve ça bizarre, mais dans un an j'ai fini et je serai sur le terrain avec une avance sur ceux (sic) qui me compétissent. Chers frères, l'avenir c'est nous, hier n'a pas été aussi intéressant qu'aujourd'hui, soyez rassurés que demain sera meilleur"