La Nouvelle Tribune

Drame de Tori-Avamè : l’alliance FCBE compatit aux douleurs des victimes et félicite le gouvernement

Espace membre

L’alliance Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) n’est pas restée insensible au drame survenu jeudi 8 septembre dernier à Avamè, commune de Tori-Bossito où des populations à la quête de farine de blé avariée ont été prises au piège des flammes.

Dans un communiqué de presse, l’ancienne alliance au pouvoir a présenté des condoléances aux familles éplorées et ses compassions à la centaine de blessées ainsi qu’à leurs proches. Par la même occasion, l’alliance proche de l’ancien Président de la République, Dr Thomas Boni Yayi, a félicité le gouvernement pour les dispositions urgentes prises pour venir au secours des victimes et les sanctions administratives prononcées à l’encontre de certains agents qui se seraient rendus coupables de négligence et de légèreté dans la conduite de l’opération.  Lire ci-dessous publiée, l’intégralité du communiqué de l’alliance vert cauris.

Communiqué de presse

L’alliance FCBE se prononce sur le drame survenu à Avamè dans la commune de Tori le 08 septembre 2016

Le drame qui s’est abattu sur la localité d’Avamè dans la commune de Tori-Bossito interpelle à plus d’un titre notre peuple. Par conséquent, l’alliance FCBE ne saurait rester indifférente à une telle catastrophe nationale. Nous passons par le présent communiqué de presse pour présenter toutes nos condoléances aux familles endeuillées lors de ce sinistre et notre compassion aux personnes blessées et à leurs proches.

ce drame nous inspire quelques considérations que l’alliance FCBE voudrait évoquer ci-après :

  • Le gouvernement devrait aussi s’engager à améliorer et à conduire plus loin les œuvres sociales initiées par les précédents régimes afin de réduire la pauvreté et l’ignorance qui sont les premières causes de ce genre de drame ;
  • Les utilisateurs de tels sites devraient mieux les protéger en les éloignant davantage de toute habitation et surtout en les clôturant obligatoirement ;
  • Nos populations doivent savoir qu’il est indécent de fouiller les poubelles quelle que soit la misère dans laquelle elles se trouvent. Elles doivent savoir aussi une fois pour toute qu’un produit impropre à la consommation ne doit plus être consommé surtout lorsqu’il est déjà jeté. On ne devrait donc pas trouver normal le fait que nos populations se ruent sur de tels produits ;
  • le gouvernement, les autorités administratives locales à divers niveaux, les organisations politiques, les ONG, les confessions religieuses et les chefferies traditionnelles devraient prendre des mesures pour une conscientisation et une sensibilisation accrues de nos populations afin qu’elles évitent à l’avenir ce genre de comportement qui se manifeste souvent dans notre pays et qui le prive de ses bras valides ; 
  • Nos félicitations vont en direction de tous ceux qui ont réagi promptement pour venir au secours des victimes y compris le gouvernement qui a pris des dispositions urgentes pour la prise en charge des personnes blessées et des sanctions à l’encontre des agents qui ont fait preuve de légèreté ayant conduit au drame ; 
  • Enfin, le parlement et le gouvernement doivent doter notre pays d’une législation appropriée, si elle n’existe pas, dans la gestion des produits déclarés avariés. 

Fait à Cotonou, le 16 septembre 2016
Pour l’Alliance FCBE,
Le Coordonnateur National
Eugène Azatassou