La Nouvelle Tribune

Bénin : la CGTB prend la défense des étudiants exclus

Espace membre

Lors d'un point de presse après la rencontre avec le gouvernement, Pascal Todjinou, secrétaire général de la CGTB a annoncé que son syndicat a défendu la cause des étudiants exclus lors des récentes manifestations à l'UAC.

"Nous avons estimé que les enfants ont commis des maladresses. Mais il faut aussi reconnaître que les 21 qui sont licenciés portent le poids de milliers de personnes. La CGTB a été ouvertement contre cet état de choses en disant que ça bannit le droit à la manifestation". 

Pour rappel, les étudiants avaient été exclus suite à la décision N°070-16/UAC/SG/VR-AARU/SA signée par le Recteur Brice Augustin Sinsin (plus d'infos). Les étudiants étaient accusés de faits de boycott de la composition, d'incitation au boycott de la composition, d'instauration d'un climat de trouble en salles d'examens, de violence préméditée et d'incitation à la violence, au terrorisme et à agression caractérisée. Depuis cette décision, plusieurs tentatives de conciliation avaient été menées notamment celle de l'honorable Claudine Prudencio (lire ici).

Pascal Todjinou a également affirmé que les lignes rouges précédemment fixées par le préfet Toboula ne seront plus d'actualité dans les prochaines semaines rappelant que le président va désormais avoir un regard sur les arrêtés.

Lire Bénin : le Préfet Toboula avertit Boni Yayi