La Nouvelle Tribune

Drame de Tori au Bénin : le promoteur n'avait pas d'agrément

Espace membre

Le drame de Tori continue de défrayer la chronique. Annonçant les premières sanctions prises par le gouvernement, le ministre Koupaki a donné des détails sur les responsabilités des gérants du site.

Il en ressort, d'après le ministre, qu'il y a eu un manquement professionnel sur la chaîne opérationnelle de l'activité d'incinération et une violation des lois et règlements

En effet, outre le manque de sécurité sur le site, d'après les révélations du ministre, le promoteur n'avait pas obtenu l'agrément nécessaire pour l'exercice de l'activité d'incinération. Autre constat grave, la procédure de destruction des produits avariés n'a pas été respectée. Des révélations qui ont conduit à des sanctions du ministre de l'intérieur, du ministre de la défense et du ministre des finances. 

Lire Conseil des ministres : nouveau chef d'état major des armées et sanctions dans l'affaire de Tori