La Nouvelle Tribune

Bénin : un autre maire menacé de destitution

Espace membre

Les menaces de destitution de maires se multiplient.  Après les présidents des conseils communaux d’Allada et de Parakou, c’est le tour du président du conseil communal de Djidja. Quinze (15) des dix-neuf (19) membres que compte le conseil communal réclament le départ pur et simple du maire Placide Avimadjènon de la tête du conseil communal.

Après avoir déposé une motion de destitution depuis un peu plus d’un mois, ces conseillers frondeurs sont montés ce week-end au créneau pour demander la convocation du conseil extraordinaire devant se pencher sur le dossier. Lors de cette sortie médiatique, Vincent Gbo, porte-parole du groupe de conseillers dissidents qui est en « rupture définitive avec le maire », a souligné que  la conciliation a échoué et qu’il faille très vite agir pour ne pas que la situation déjà « grave » s’empire.  

Il faut souligner que les conseillers dissidents reprochent au maire Avimadjènon une mauvaise gouvernance chronique. « Sa méthode de gestion n’a pas changé. Car beaucoup de choses lui ont été reprochées lors de sa première mandature », a fait savoir Vincent Gbo.

Ces accusations de mauvaise gestion, le maire Placide Avimadjènon, s’en défend. Dans une réaction, la première autorité de la commune de Djidja a fait savoir que les faits de mauvaise gestion à lui reprochés ne sont guère avérés et que la motion de destitution est mue par d’autres intérêts.