La Nouvelle Tribune

Commune d’Allada: les conseils du député Cyprien Togni au maire Mathias Djigla

Espace membre

Face à la situation confuse à la mairie d’Allada, situation consécutive à la contestation par le maire Mathias Djigla de sa destitution ce mercredi 31 août par douze (12) conseillers communaux, le député Cyprien Togni, natif de la localité, n’a pas voulu rester muet.  L’élu de la 5ème circonscription est en effet monté au créneau pour apporter des clarifications au sujet de la question de 2/3 sur laquelle les conseillers dissidents ne s’entendent pas avec le maire.

Selon le maire Mathias Djigla, l’effectif de douze (12) conseillers n’est pas suffisant pour l’effectivité sa destitution, car n’atteignant, à en son entendement, les 2/3 requis pour cette action. Mais les conseillers dissidents pensent que si. Et leur avis est partagé par le député Togni.  L’élu explique en effet que contrairement à ce que pense le maire, le nombre de conseillers communaux d’Allada est de dix-huit (18), et ce, du fait du décès de son suppléant dont le remplacement n’est pas prévu par la loi. De ce fait, fait savoir le parlementaire, les douze (12) conseillers frondeurs constituent bel et bien les 2/3 exigés pour que la destitution soit prononcée. Ainsi, l’honorable Cyprien Togni conseille-t-il au maire de se plier à la loi.

«  Ce que je vais lui demander, c’est de se retirer tout simplement », a suggéré au maire le député Togni convaincu que ce les recours de la première autorité de la localité n’aboutiront pas.