La Nouvelle Tribune

Bénin : Isidore Gnonlonfoun présente les efforts fournis par l’équipe de Léhady Soglo

Espace membre

Le premier adjoint au Maire de Cotonou Isidore Gnonlonfoun était,lundi 22 août dernier, l’invité de l’émission « Au-delà de l’Editorial » de la radio Capp Fm. Occasion pour l’ancien ministre devenu N° 2 du conseil municipal de Cotonou de défendre brillamment le bilan à mi-parcours de l’équipe du Maire Léhady Vinagnon Soglo depuis son installation le 14 août 2015.

Sans langue de bois, Isidore Gnonlonfoun a passé en revue les actions phares menées par l’équipe municipale à laquelle il appartient depuis un an. Cet homme politique expérimenté et très averti des questions de la gouvernance locale a d’abord tenu à rappeler les conditions dans lesquelles l’actuel patron de l’hôtel de villea été élu à la tête de Cotonou le 30 juillet 2015. Ceci, grâce à une alliance primaire formée par les conseillers Fcbe, Rb et Résoatao.Il a salué l’esprit d’ouverture, de concertation et de rassemblement du Maire de Cotonou qui ont permis aujourd’hui d’avoir un climat d’apaisement au sein du conseil municipal de Cotonou.  Le premier adjoint au Maire affirme que tous les élus municipaux, y compris ceux du Prd et de l’Un, parlent d’une même voix pour améliorer les conditions de vie des citoyens de la ville vitrine.

Pour l’invité de Capp Fm, c’est dans ce même état d’esprit d’apaisement que se déroulent les relations entre l’autorité municipale et les différentes forces syndicales de la maison.Une gestion  sociopolitique apaiséequi favorise les résultats positifs enregistrésau bout d’un an de gestion de l’actuelle équipe municipale.

Parlant des résultats obtenus durant ces douze mois, le premier adjoint au maire a cité les réformes entreprises dans l’administration municipale de Cotonou en vue de la rendre plus performante et capable de relever les défis actuels de développement de la ville.

La question cruciale de la salubrité de Cotonou n’a pas été occultée au cours de cette sortie médiatique. A ce niveau, Isidore Gnonlonfoun  a exposé la nouvelle vision du Maire basée sur la notion de « propreté intégrale » qui consiste au désensablement des artères, à l’enlèvement des déchets solides, au  curage des caniveaux, sans oublier le déplacement des occupants illégaux sur les trottoirs et terre-pleins centraux. Aux dires du premier adjoint au maire, cette nouvelle approche a permis de produire quelques résultats positifs sur le terrain. « Les gens reconnaissent qu’il y a un certain effort qui a été fait dans la gestion, même si beaucoup restent encore à faire », s’est-t-il réjoui.

Il n’a pas aussi manqué de passer en revue les actions menées dans le cadre de l’assainissement de la ville. Sur la question, il a fait constater la convergence qui existe désormais dans les actions de la Mairie de Cotonou et celles du  Programme d’Urgence de Gestion en Milieu Urbain (PUGEMU) avec le  financement de la Banque Mondiale.

Invité à se prononcer l’épineuse question du transfert des compétences notamment celui du marché Dantokpa à la municipalité de Cotonou, le premier adjoint Isidore Gnonlonfoun a rassuré la population des démarches qui seront entreprises à l’endroit du gouvernement Talon. A l’instar du Maire Léhady SOGLO, il a aussi fait un plaidoyer à l’endroit du pouvoir central en vue de donner plus de moyens à la ville de Cotonou pour lui permettrede répondre aux nombreuses sollicitations dont elle est l’objet.

L’émission étant interactive, les populations ont eu l’occasion d’intervenir en direct dans le débat. Mais curieusement, la plupart des auditeurs sont allés dans le même sens en reconnaissant les efforts déployés par le Maire Léhady SOGLO et son équipe depuis leur installation à la tête de la ville. Preuve que les citoyens de Cotonou sont, mieux que par le passé, satisfaits de la gestion de leur Maire.

A noter que le même exercice a été fait par d’autres responsables de la municipalité de Cotonou notamment le Directeur de cabinet et le Secrétaire général sur d’autres chaînes telles que Sikka Tv, Soleil Fm et Radio Tokpa.