La Nouvelle Tribune

Politique: Dègla s'affranchit de Yayi

A lire

Leçons de football et leçons de vie

France : leur mosquée fermée, des musulmans décident de prier dans les rues de Clichy

se connecter
se connecter

Pas d’accord avec les diatribes du ministre des Infrastructures et des  transports, Hèhomey contre Boni Yayi, le député Benoît Dègla n’est pas pour autant près à demeurer le bébé-politique de l’ancien chef de l’Etat béninois. 

Pendant son intervention sur Soleil Fm ce dimanche l’ancien ministre de l’Intérieur de Yayi a pris ses distances avec  celui-ci. « Yayi Boni n’est plus au pouvoir. Il a soutenu un candidat qui a été battu. Ça s’arrête là ! », a déclaré le député des Forces cauris pour un Bénin émergent, l’ex-majorité présidentielle. Pour lui, son ancien patron est devenu  « un Béninois lambda », libre de ses mouvements et de ses actes.

Rejoignant d’autres membres de cette formation politique qui ne veulent pas s’afficher dans une farouche opposition à l’actuel régime, le député a indiqué que a déclaré : « opposant ou pas, ce n’est pas ce qui compte ». A son avis, ce qui importe c’est le développement du pays et il faut que tous les fils et filles du pays s’y mettent.